KadidiaGoïta, enseignante à Sikasso :” Il urge de faire la réconciliation nationale”

« Je pense que le tandem Assimi-Choguel, à l’heure actuelle est une bonne chose dans la mesure où les attentes des maliens sont nombreuses.

Ils doivent tout faire pour ramener la sécurité sur l’ensemble du territoire national, avant de s’attaquer à l’épineuse question de la réconciliation.

Assimi et Choguel doivent écouter les citoyens. Le gouvernement ne doit pas se limiter à Bamako seulement, il doit aller à l’intérieur du pays pour toucher du doigt les préoccupations des maliens, afin de leur apporter des solutions.

Enfin, ils doivent soutenir ces autorités au bonheur du développement

Il faut que les politiques cessent les clivages et se donner les mains afin de construire ce pays ».

 Abdoulaye Sidibé, gérant de lavage auto : “L’espoir est permis”

« Le duo Assimi-Choguel donne de l’espoir car Choguel est connu pour sa constance et Assimi est un militaire patriote.

Il nous reste en tant que maliens de les accompagner dans leur mission en leur facilitant la tâche.

En décidant de diminuer le train de vie de l’Etat, cela nous prouve qu’il est soucieux de ce pays.

Mais je reste convaincu que Choguel est capable de faire ce  changement que les maliens attendent depuis longtemps.

Attendons voir ce que cela va nous donner car au Mali, les hommes sur lesquels on compte beaucoup, ont tous échoué dans leur acte.

Croisons les doigts en priant beaucoup pour que ce duo réussisse sa mission. Il faut que la communauté internationale comprenne que les maliens sont fatigués qu’elle arrête sa politique, deux poids, deux mesures.

La France nous menace alors qu’elle a cautionné le coup de force au Tchad ».

 Yahaya Cissé, Gestionnaire de projets, acteur du mouvement démocratique de 1990 avec l’ADIDE, homme politique (conseiller municipal de la ville de Sikasso de 2008 à 2016) Adjoint au Maire en charge de l’éducation, la santé, les affaires sociales, la culture et des sports de 2009 à 2016. Donc 17 ans dans la gestion communale.

“Mes impressions sur le tandem Assimi Goita et Choguel K. Maiga sont optimistes. Optimistes car elles se caractérisent par la cohabitation de deux soldats différents de par leurs générations (un expérimenté en politique et l’autre en sécurité défense). Leur 1er  atout est que le peuple a déjà espoir et confiance en eux. Ils doivent mériter cette confiance en posant des actes concrètes. Et cela en s’occupant :

–  du rassemblement de tous les Maliens et surtout des partenaires financiers qui renforce la confiance,

– la sécurité des populations et de leurs biens

– l’organisation des élections à la date prévue, donc tenir ces engagements.

Le tandem doit se méfier des calculs d’intérêt personnel et éviter la chasse aux sorcières mais en rendant la justice. Il doit aussi éviter le laxisme.

Me Kamissoko, Clerc d’huissier,  Enseignant-chercheur

“L’union entre Kati et le M5 est désormais concrétisée par la nomination de Choguel K Maiga en qualité de PM. Ce qui devrait être la suite logique après le « parachèvement » depuis lors.

La nouveau PM a des qualités permettant d’espérer une bonne suite de la transition, même s’il n’est pas un secret qu’il n’a pas de « chèque en blanc ». Cet espoir sera corroboré par la formation d’un Gouvernement de mission composé d’hommes de qualités sans exclusion.

Quant au Président son Excellence Assimi. Goita, un jeune officier, très brave, doit se donner à fond pour redorer son blason. Il doit aussi accepter que le Gouvernement travaille un programme répondant aux urgences du moment, sans aucune considération de personne ou d’appartenance corporatiste.

En résumé, Il est vrai que des réserves sont en ligne de compte quant au doute sur leur compétence de rassemblement, nous devons leur accorder le bénéfice du doute, car s’ils échouent c’est le Mali qui aura échoué”.

L’espérance fait vivre….

 Dalla Makalou, membre du CNT et militante se l’ASMA

Aux primes abords sur mes sentiments par rapport au duo Président de la transition Assimi et le Premier ministre de la transition Choguel kokalla Maiga sont positives en cela je demeure convaincu qu’à l’état présent du pays nul n’a d’autre sentiment que la bonne réussite de cette transition qui jette les bases d’un Mali nouveau tardif mais sans nul doute donnera à la suite de ces récents événements de meilleurs fruits à la sortie de la transition.

Maintenant en second lieu, quant à mes impressions je crois fermement à la qualité à la synergie d’ensemble du peuple malien qui ne vient ex-nihilo où jadis un peuple fort de sa culture guerrière ne sait jamais démenti par son courage à rendre l’impossible possible”.

Rassemblés par Seydou Diamoutené

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

MaliwebPolitique
KadidiaGoïta, enseignante à Sikasso :” Il urge de faire la réconciliation nationale” « Je pense que le tandem Assimi-Choguel, à l’heure actuelle est une bonne chose dans la mesure où les attentes des maliens sont nombreuses. Ils doivent tout faire pour ramener la sécurité sur l’ensemble du territoire national, avant de s’attaquer à...