“Le Premier Ministre froid” a procédé à l’inauguration du “Centre frais” de l’Imam Mahamoud Dicko pour la Paix et le Vivre ensemble au Sahel. Le Premier ministre froid s’est réjouit de l’ouverture de ce Centre qui participera selon lui à la culture de la paix et à la valorisation des connaissances.

 

Il a également félicité le promoteur du Centre l’Imam Mahmoud Dicko pour cette initiative.Dans ce centre, il sera question de paix, de réconciliation et de cohésion sociale.

A travers ledit Centre l’Imam pourrait jouer le rôle de régulateur social au profit des pays du Sahel. Pour dire qu’il veut se rendre incontournable afin d’instaurer la paix dans le monde.Il veut cultiver la paix dans la zone du Sahel à travers son Centre.

C’est une maison bien bâtie qui a dû coûter chère à l’Imam. Mais d’où viennent les ressources qui ont permis d’ouvrir ce Centre ?

L’Imam aurait obtenu une ressource financière conséquente de la part de l’ancien régime, pendant la contestation surtout. Sans oublier ses amis opérateurs économiques pour lesquels l’Imam a rendu un grand service dans le cadre du déblocage de leur mandat. Ses amis du Moyen Orient peuvent également contribuer à l’ouverture et au fonctionnement de ce centre. Les vrais initiateurs sont peut-être ailleurs. Espérons que le Centre ne soit autant froid que le Premier Ministre.

Bon Jummah !

Abdoul Aziz Diallo

Source : Echos Médias

MaliwebPolitiqueSociété
“Le Premier Ministre froid” a procédé à l’inauguration du “Centre frais” de l’Imam Mahamoud Dicko pour la Paix et le Vivre ensemble au Sahel. Le Premier ministre froid s’est réjouit de l’ouverture de ce Centre qui participera selon lui à la culture de la paix et à la valorisation...