En se rendant ce jeudi 9 septembre 2021 au contrôle général des services publics, le Premier ministre entend encourager les acteurs d’un service qu’il estime au cœur de la réussite de la Transition.

 

Choguel Maïga a souligné avec force la soif qu’éprouve le peuple malien aujourd’hui.

Une soif de sécurité, de réformes sinon de réfondation mais surtout une soif de justice.

Le Chef du Gouvernement est convaincu que la réussite de la Transition sera à l’aune des résultats obtenus dans ces domaines.

C’est pourquoi il exhorte les responsables de ce service clé dans la lutte contre la corruption, la délinquance financière et l’impunité à redoubler d’ardeur. Il rassure au passage que les autorités de la Transition ne manqueront pas de donner une suite favorable dans les limites possibles aux suggestions faites.

À ce niveau les contraintes sont entre autres d’ordre structurel avec son statut inadapté, des choix de programme de contrôle sans contre partie budgétaire sans compter les réductions drastiques des crédits. L’insuffisance de l’effectif, le caractère désuet du dispositif réglementaire, la vétusté du parc auto sont d’autres difficultés auxquelles se trouve confronté l’organe de contrôle visité.

Source : CCRP/Primature
MaliwebPolitique
En se rendant ce jeudi 9 septembre 2021 au contrôle général des services publics, le Premier ministre entend encourager les acteurs d’un service qu’il estime au cœur de la réussite de la Transition.   Choguel Maïga a souligné avec force la soif qu’éprouve le peuple malien aujourd'hui. Une soif de sécurité, de...