Le torchon brûle entre le Mali et la France. Le premier accuse le deuxième d’abandon et de manque de résultat sur le terrain sécuritaire. Le second accuse le premier de mauvaise foi et de manque de reconnaissance malgré la mort de plusieurs de ses soldats sur son sol. Après avoir accusé la France d’abandon en plein vol  à la tribune des nations-unies, le PM Choguel Kokalla Maiga a surenchéri lors de sa visite en Suisse. A la rencontre des maliens établies dans la confédération, le PM Maiga a tenu des proposes acerbes contre l’ancienne puissance coloniale allant jusqu’à la taxer de terrorisme.

“On a exercé contre nous les dernières semaines un véritable terrorisme diplomatique, un terrorisme médiatique, un terrorisme politique”

Le président Emmanuel Macron avait accusé le PM Maiga de souiller la mémoire du soldat Maxime Blasco ( militaire de la force Barkhane mort au Mali), d’être ” issu de “deux coups d’Etat” et encore plus violemment affirmé que “C’est une honte et ça déshonore ce qui n’est même pas un gouvernement“.  Le PM Maiga a donné la réplique au président français:

“Il ne faut pas instrumentaliser la mort des français pour essayer de diaboliser un gouvernement d’un État souverain”.

La crise diplomatique entre les deux pays n’en est pas à son dernier épisode.

Source: Bamada.net

MaliwebMalijetPolitique
Le torchon brûle entre le Mali et la France. Le premier accuse le deuxième d'abandon et de manque de résultat sur le terrain sécuritaire. Le second accuse le premier de mauvaise foi et de manque de reconnaissance malgré la mort de plusieurs de ses soldats sur son sol. Après...