C’est par Ségou, la quatrième région administrative du Mali, que le Président du Bureau National du Mouvement de la jeunesse, BNMJ- URD a entamé une longue série de tournées à l’intérieur du pays. Après Ségou, Sikasso, Koulikoro, Mopti a été la quatrième étape de la mission de remobilisation et de prise de contact du Président de la jeunesse URD avec ses camarades à la base. Cette tournée, qui vient à point nommé, s’inscrit en droite ligne de la volonté de la jeunesse à relever le défi de la mobilisation lors des prochaines joutes électorales. Pour Abdramane Diarra et ses camarades membres du BNMJ-URD, la prochaine victoire du parti sera celle de la jeunesse. A Ségou, comme partout ailleurs, les militants et sympathisants sont sortis massivement pour non seulement réserver un accueil chaleureux à la forte délégation du BNMJ, témoigner également  de leur engagement sans faille pour le parti de l’honorable Soumaila Cissé, mais aussi pour prouver que l’URD est encore là et se porte très bien. Le Président des jeunes de l’URD n’est-il pas véritablement sur les traces de Soumaila Cissé ? Par la qualité de l’accueil et la grande mobilisation des militants et sympathisants, l’URD n’est-il pas aujourd’hui en pôle position pour hisser son candidat au sommet de l’Etat ?C’est à l’allure d’une campagne présidentielle que le Président de la jeunesse URD à la tête d’une forte délégation, a sillonné certaines régions du Mali. La première étape de sa tournée à l’intérieur du pays a été Ségou, la quatrième région administrative du Mali. Dans la capitale des Balanzans la délégation de la jeunesse a été accueillie par une foule des grands jours sortie nombreuse pour souhaiter la cordiale bienvenue à Abdramane Diarra et à ses camarades. La conférence qui s’en est suivie a été une occasion pour les militants et sympathisants d’exprimer leurs sentiments et surtout de formuler quelques recommandations en vue d’améliorer le fonctionnement des structures du Mouvement et du parti.

La deuxième étape de la tournée du Président de la jeunesse URD a été Sikasso. La capitale du Kénédougou, fidèle à sa légendaire hospitalité, a réservé un accueil digne d’un président à la délégation de la jeunesse. Avant la ville de Sikasso les militants et sympathisants URD des cercles  comme Bougouni, Kolondiéba, Yanfolila, Koutiala, Yorosso et Kadiolo ont réservé le même chaleureux accueil. La particularité de la mission de Sikasso est que cette région est celle du Président par intérim de l’URD, le Pr Salikou Sanogo. Donc la qualité et la ferveur de l’accueil dénote non seulement de la bonne santé de l’URD dans la région de Sikasso, mais aussi et surtout du charisme de celui qui joue le rôle de Soumaila Cissé à la tête de l’URD. A la conférence régionale, en plus de la présence des autorités coutumières, les cadres du parti ont répondu présents. L’ombre de Soumaila Cissé a plané dans la salle et un hommage digne de son rang lui a été rendu. Pour le Président de la section de Sikasso cette conférence régionale est un signe de consolidations des acquis du parti. Il a ensuite brossé l’état de lieu de l’URD dans le cercle de Sikasso. Pour lui dans les 43 communes, l’URD compte 8 maires, 115 conseillers. Les représentants des autres cercles de la région ont fait le même exercice. Il ressort dans leur compte-rendu que le parti de Soumaila Cissé se porte bien dans la région. Prenant la parole après l’état de lieu, le Président de la jeunesse URD a d’abord remercié les militants et sympathisants de l’URD de la région pour la chaleur de l’accueil et surtout pour leur grande mobilisation, pour lui le parti se porte très bien dans la région et qu’il ya lieu de préserver cette dynamique et les acquis  en vue des élections à venir. Abdramane Diarra, puis que c’est de lui qu’il s’agit, a insisté sur le respect des textes qui régissent l’URD et a demandé aux militants de rester non seulement mobilisés, mais aussi de respecter le mot d’ordre du parti.

Dans la capitale du Méguétan le samedi 3 avril ce fut la grande ferveur encore. A l’entrée de Koulikoro, on aurait dit que c’est le président Soumaila Cissé lui-même qui rentrait tant toutes les grandes artères étaient parées aux couleurs de l’URD et une longue file de voitures accompagnait le Président des jeunes. A la conférence régionale le président Diarra  et sa délégation ont adressé le même message d’unité, de cohésion et surtout de grande mobilisation pour honorer non seulement  la mémoire de Soumaila Cissé, mais aussi et surtout pour assurer la victoire du parti aux élections à venir. Les jeunes de Koulikoro, après avoir exprimé leur joie, n’ont pas manqué de formuler quelques recommandations et exprimer quelques regrets, dont celui de ne pas voir régulièrement une délégation de la jeunesse dans les structures de base. Ils ont aussi insisté sur l’unité et la cohésion sans lesquelles aucune victoire n’est possible. Après Koulikoro, la délégation du Président de la jeunesse URD s’est rendu  à Mopti. Quand nous mettions sous presse la conférence régionale n’était pas encore terminée, mais selon les images que nous avons reçues sur les réseaux sociaux, l’accueil a été également chaleureux. La prochaine étape serait la région de Kayes. Nous y reviendrons largement.

Correspondance particulière              

Source: Infosept

MaliwebPolitique
C’est par Ségou, la quatrième région administrative du Mali, que le Président du Bureau National du Mouvement de la jeunesse, BNMJ- URD a entamé une longue série de tournées à l’intérieur du pays. Après Ségou, Sikasso, Koulikoro, Mopti a été la quatrième étape de la mission de remobilisation et...