En marge, de la 35ème   édition de la Zihara Oumarienne à Nioro du Sahel, nous avons fait réagir l’honorable Yoro Diallo pour vous. Dans cette interview, il nous parle de son parti, l’Union pour République et la Démocratie (URD), la mise en place du CNT (Conseil National de la Transition), l’érection du cercle de Nioro du Sahel en région et les élections législatives écoulées. Lisez plutôt.

L’Enquêteur : Honorable Yoro Diallo bonjour,  Comment se porte votre parti dans la région de Nioro du Sahel ?

Yoro Diallo : Après le décès de feu  Soumaïla Cissé , le président de notre parti à qui je rends hommage, je vous rassure que l’URD se porte bien dans la région. Je pense que le décès de notre président ne va pas affecter le parti ici à Nioro du Sahel, parce qu’il a beaucoup travaillé et nous aussi, nous allons continuer sur cette lancée afin que le parti puisse avoir un élan que nous allons conserver.

L’Enquêteur : Lors des dernières législatives, en alliance avec le MPR, c’est votre liste qui est passée, quel sentiment vous anime en voyant les populations vous renouveler leur confiance ?

Yoro Diallo : J’étais très content parce qu’on avait beaucoup de projet pour Nioro,  malheureusement l’inattendue s’est produit à savoir, ‘’le coup de force’’ qui est intervenu et qui a conduit à la dissolution de l’Assemblée Nationale’’, sinon notre élection avait suscité de l’espoir.

Même si cette situation n’a pas ruiné les espoirs, elle n’était pas quand même la bienvenue pour nos objectifs.

L’Enquêteur : Vous êtes un député réélu au nom du même parti, quelles sont les attentes de vos administrés ?

Yoro Diallo : Je dois dire qu’après la dissolution de l’Assemblée Nationale, ils ne sont pas contents et en plus, il faut noter que dans le ‘’CNT’’, Nioro n’est pas représentée et pourtant, les élections se sont bien déroulées ici, il n’y a pas eu d’incident et nous avons été élus de façon légale et légitime, je pensais que cette nouvelle région qui est Nioro méritait d’avoir son représentant dans le ‘’CNT’’ pour porter la voix de ses populations. Nous déplorons cet état de fait.

L’Enquêteur : Avez-vous été consulté avant la composition des membres de cet organe législatif ?

Yoro Diallo : Nous n’avons pas été consultés, cela nous inquiète avec le Cherif Bouyé Haïdara, qui lui aussi a dénoncé cette situation déplorable qui nous met mal à l’aise.

L’Enquêteur : Qu’est-ce qui fait la force de votre parti dans votre circonscription électorale ?

Yoro Diallo : La cohésion, le travail, l’entente entre les militants qui sont fidèles au parti. Ils sont convaincus qu’avec l’URD, ils pourront aspirer à un avenir meilleur.

L’Enquêteur : quelles sont vos rapports avec les responsables des autres formations politiques ?

Yoro Diallo : Je garde de bons rapports avec eux. Nous ne sommes que des adversaires politiques et non des ennemis. Entre nous, c’est la fraternité, c’est la cohésion entre tous les collègues.

L’Enquêteur : Que vous inspire l’érection de Nioro en Région ?

Yoro Diallo : je suis très ravi et je souhaite bon vent au Gouverneur Ali ANADI, dans sa nouvelle mission  qui est exaltante, il a beaucoup de défis à relever. Je voudrais en ce qui me concerne, savoir quels sont les cercles qui composent la nouvelle Région de Nioro. Il est important pour moi de le savoir avant les élections à venir. Dans tous les cas, personnellement, je suis disposé à l’accompagner dans cette lourde mission.

L’Enquêteur : Nous sommes à l’apothéose de la Zihara édition 2021,  que la famille Tall organise depuis 1985, quel sentiment vous anime en participant à cette activité religieuse commémorative ?

Yoro Diallo : Je salue la famille Tall pour cette bonne initiative qui mérite d’être soutenue et encouragée. Je suis vraiment content pour le Kalif Amadou Hadi Tall le fait de parvenir à relever le défi de l’organisation à chaque édition.

L’Enquêteur : Quel est votre mot de fin ?

Yoro Diallo : juste un message de remerciement à l’ensemble de la population Nioroise, pour la confiance qu’elle m’accorde. Je serais à leur côté afin d’œuvrer à leur bien-être, en un mot, pour que Nioro soit une Région où il fait bon à vivre. J’ai la certitude qu’avec les prières et l’entente, Dieu nous accompagnera dans tout ce que nous faisons.

Malick  Gaye

Source: L’Enquêteur

MaliwebInterviewsPolitique
En marge, de la 35ème   édition de la Zihara Oumarienne à Nioro du Sahel, nous avons fait réagir l’honorable Yoro Diallo pour vous. Dans cette interview, il nous parle de son parti, l’Union pour République et la Démocratie (URD), la mise en place du CNT (Conseil National de la...