Le mouvement de contestation qui est à la base de la chute du régime IBK, le 18 août 2020, traverse actuellement une période trouble. Certains responsables dudit mouvement viennent de mettre en place une nouvelle direction appelée M5-RFP Mali Kura par opposition à l’ancien comité stratégique qu’ils qualifient de Comité stratégique ‘’Mali Koro’’. Ils ont expliqué les raisons de cette décision, hier mercredi, lors d’une conférence de presse, à la Maison de la presse. Les conférenciers étaient : Konimba SIDIBE ; Mohamed Ali BATHILY ; Modibo SIDIBE ; Mme SY Kadiatou Sow…

 

Dans la déclaration liminaire, Me Mahamed Ali BATHILY a indiqué que cette conférence se tenait à un moment exceptionnel et délicat pour le M5. Il a rappelé qu’après 9 mois de gestion et de gouvernance insatisfaite, l’échec des autorités a été constaté et un nouveau gouvernement a été mis en place avec le président du comité stratégique du M5 comme Premier ministre.
« L’on pensait que ce changement fournirait l’occasion d’amorcer les bases du changement pour le Mali Kura. Mais il n’en fut rien, car le président du comité stratégique du M5 RFP, devenu Premier ministre, est apparu clairement et nettement comme plus soucieux de son pouvoir personnel que du changement. Il s’est illustré par la division non seulement au sein de son propre mouvement, mais de l’ensemble de la classe politique et voire la division au sein des institutions de la transition », a dénoncé Me BATHILY.
Ainsi, l’on apprend que pour permettre au M5 RFP et au gouvernement de se mobiliser pour la réalisation effective de leurs objectifs propres, certains membres du comité stratégique du M5 RFP ont demandé à ceux en fonction au gouvernement d’accepter d’être remplacé. Une proposition que ceux-ci n’ont pas acceptée.
« Conscient des enjeux de cette situation pour la réalisation des objectifs de la lutte dont le M5 est l’emblème, il est apparu que le comité stratégique doit poursuivre son existence et échapper au culte de la personnalité de son président. Pour cette raison, nous ne reconnaissons plus l’autorité du comité stratégique du M5 RFP dirigé par Choguel Kokalla MAIGA. C’est pourquoi nous avons pris la décision de mettre en place un nouveau comité stratégique véritablement dédié à la construction du Mali Kura. Ce comité sera le tremplin de tous les espoirs du changement. Désormais il faudrait apprendre à compter avec le M5-RFP Mali Kura parce qu’il est le flambeau de la lutte », a déclaré le porte-parole Mohamed Ali BATHILY.
Selon lui, le M5 RFP Mali Kura entend pleinement jouer et revendiquer son rôle d’acteur de la refondation du Mali à travers la structuration et la conduite de politiques publiques traduisant les vertus de la bonne gouvernance. De même, le mouvement se dit prêt à apporter son soutien aux actions de la transition menées à cet effet.
Ses responsables ont saisi l’occasion pour appeler au rassemblement de tous les Maliens pour retrouver la confiance et pour reconstruire l’espoir d’un lendemain meilleur.
Le porte-parole a rappelé les raisons qui ont conduit à la décision de mettre sur pied un autre comité stratégique. Il a expliqué que les griefs ont fait l’objet d’une lettre soumis à l’examen du comité stratégique qui n’a daigné apporter une suite. M. BATHILY a affirmé qu’il a été demandé au président du comité stratégique et à tous les autres membres au sein du gouvernement et dans les cabinets ministériels d’accepter d’être remplacés par d’autres militants du M5-RFP.
« Cette proposition n’a pas accueilli les faveurs des personnes concernées qui y ont opposé un refus catégorique. L’on assista à la transformation du Comité stratégique du M5 qui ne reflétait plus les entités qui y siégeaient. Certains de ses membres appelés au gouvernement et dans les cabinets ministériels se sont coupés de leurs bases. La suspension et l’exclusion à travers un abus de pouvoir de certains membres du Comité stratégique sans concertation préalable des entités qui les ont désignés pour les représenter » sont entre autres griefs reprochés à l’ancien comité stratégique.
Aux dires de Me BATHILY, cette situation a eu comme conséquence la division du Comité stratégique en plusieurs clans qui ne parlent plus le même langage ; l’installation d’un climat de démobilisation des militants face à la poursuite des mauvaises pratiques de gouvernance.
Ce qui fait dire au porte-parole que la rectification a manifestement échoué. ‘’Cette rectification est finalement devenue la rectification nécessaire du Comité stratégique lui-même’’, a-t-il déclaré.
Pour les responsables du Comité stratégique du M5 RFP Mali Kura, un sursaut patriotique s’impose. Pour ce faire, ils entendent faire du mouvement non seulement une force politique efficace de veille, de soutien, de critique, de propositions et de participation à la gestion du pays, mais aussi une force politique majeure dans la gouvernance de l’après-transition.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
Le mouvement de contestation qui est à la base de la chute du régime IBK, le 18 août 2020, traverse actuellement une période trouble. Certains responsables dudit mouvement viennent de mettre en place une nouvelle direction appelée M5-RFP Mali Kura par opposition à l’ancien comité stratégique qu’ils qualifient de...