Le gouvernement a nommé des officiers supérieurs ou généraux dans les missions diplomatiques à Moscou, Niamey, Ankara, Brasilia et Madrid.

 

Lors de sa session ordinaire du 13 octobre 2021, le Conseil des ministres a validé la nomination d’Ibrahima Diallo comme ambassadeur du Mali à Brasilia. Inspecteur général de police à la retraite, Ibrahima Diallo a occupé plusieurs fonctions au sein de l’appareil sécuritaire. Ancien directeur général de la Police, Ibrahim Diallo a assumé les charges du secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile. Il a servi dans les missions des Nations unies au Burundi et en Centrafrique. Ces dernières années, il a joué un rôle important dans la réforme du secteur de la Sécurité en qualité secrétaire permanent du Conseil de Sécurité nationale de la Présidence de la République. L’officier général de police à la retraite n’est pas à ses premiers pas dans la diplomatie. Car, l’ambassadeur du Mali à Brasilia fut conseiller aux ambassades du Mali au Ghana et en France.

Autre nomination au cours de ce Conseil des ministres, le colonel-major Harouna Samaké remplace le général Tiéfing Konaté au poste d’ambassadeur du Mali à Moscou. Ancien attaché de Défense à l’ambassade du Mali en France, le colonel-major Harouna Samaké a été chef d’État-major adjoint de l’Armée de terre, chef d’état-major du poste du commandant avancé, commandant de la région militaire de Kati. C’est donc un officier aguerri qui prend ses quartiers généraux à Moscou au moment où la coopération russo-malienne est dans une phase de redynamisation.

Le 03 novembre dernier, Younoussa Baradji Maïga a été nommé ambassadeur du Mali à Niamey en République du Niger, Issa Ousmane Coulibaly à Ankara en République de Turquie. Le patron de l’ambassade du Mali à Niamey est un colonel-major qui fut entre autres commandant du théâtre Maliba et contrôleur opérationnel à l’État-major général des Armées. Depuis le rappel du général Mahamane Touré, le Mali n’avait pas d’ambassadeur à Niamey.

Quant à Issa Ousmane Coulibaly, il est actuellement le directeur de la justice militaire. Officier réputé brillant et intègre, le colonel-major Issa Ousmane Coulibaly a été conseiller technique au ministère de la Défense et des Anciens combattants. Disposant d’une expertise avérée dans la gestion des questions relatives aux armes légères, il a travaillé pendant longtemps à l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako.

Le Conseil des ministres du 10 novembre a nommé comme ambassadeur du Mali à Madrid au Royaume d’Espagne, le général de brigade Abdrahamane Baby. Parachutiste de formation, issu du 33ème régiment des commandos parachutistes de Djicoroni Para, le général Baby, jusqu’aux événements du 18 août 2020, chef d’État-major général adjoint des Armées du Mali. À Madrid, l’ancien chef d’État-major de l’Armée de terre et conseiller technique au ministère de la Défense et des Anciens combattants remplace le général Abdoulaye Koumaré qui fut ministre de l’Équipement et des Transports pendant la transition de 2012.

Chiaka Doumbia

Source : Le Challenger

MaliwebPolitique
Le gouvernement a nommé des officiers supérieurs ou généraux dans les missions diplomatiques à Moscou, Niamey, Ankara, Brasilia et Madrid.   Lors de sa session ordinaire du 13 octobre 2021, le Conseil des ministres a validé la nomination d’Ibrahima Diallo comme ambassadeur du Mali à Brasilia. Inspecteur général de police à...