Dépêché par le Président Algérien, le ministre des Affaires Étrangères Ramtane Lamamra est venu réaffirmer le soutien de l’Algérie aux Autorités de la Transition.

 

L’Algérie qui n’a pas oublié le geste historique de Modibo KEITA qui a ouvert les frontières du Mali aux frères Algériens pendant la guerre d’indépendance, ne peut manquer de manifester sa solidarité avec le peuple malien. C’est une réaction de Patriotes, de Panafricanistes dira le ministre Algérien. Ramtane Lamamra a souligné que le destin du Mali et celui de l’Algérie sont étroitement liés.

Face aux enjeux du moment, le ministre Algérien n’a pas eu à réfléchir longtemps: La dignité avant l’intérêt. Nous devons œuvrer à notre complémentarité dans les différents domaines afin de faire face à toutes les velléités.

Le ministre Algérien a souligné que nos partenaires doivent aujourd’hui décoloniser leur propre histoire et s’inscrire dans une dynamique respectueuse, cohérente et responsable. L’Afrique berceau de l’humanité, dira Ramtane Lamamra, l’Afrique sera le tombeau de la Colonisation et du racisme.

 

La ligne de front entre le Mali et l’Algérie est fondée sur une solidarité historique. Notre souveraineté a conclu le ministre Algérien n est pas négociable.

Source :  CCRP/Primature

MaliwebCoopérationPolitique
Dépêché par le Président Algérien, le ministre des Affaires Étrangères Ramtane Lamamra est venu réaffirmer le soutien de l’Algérie aux Autorités de la Transition.   L’Algérie qui n’a pas oublié le geste historique de Modibo KEITA qui a ouvert les frontières du Mali aux frères Algériens pendant la guerre d’indépendance, ne...