Le président de l’ASMA-CFP, Soumeylou Boubèye Maïga, a procédé, samedi dernier, à la remise des clés d’une ambulance tout-terrain, des matériels médicaux et de moulins aux populations des communes rurales de N’Tjiba-Faladjé, de Daban et de Torodo dans le cercle de Kati. Ce geste de l’ancien Premier ministre vise à atténuer les souffrances des populations et contribuer à la stabilité du pays.

Accompagné d’une forte délégation, composée des membres du Bureau national de son parti et de ceux de la Section du cercle de Kati, le président de l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (Asma-CFP), Soumeylou Boubèye Maïga s’est rendu, samedi dernier, dans la cour de la mairie de N’Tjiba, afin de mettre fin aux souffrances des populations de N’Tjiba-Faladjé, de Daban et de Torodo et environnants. A cet occasion il a remis une ambulance tout-terrain, des matériels médicaux et des moulins à ces populations.

Le maire de N’Tjiba, Sékou Diallo, représentant les autres maires concernés, a rappelé que la commune rurale de N’Tjiba couvre une superficie de 808 km2 pour une population de 26 730 habitants.

A ses dires, cette donation vient une fois de plus rallonger la liste des actions concrètes et tangibles que l’ancien Premier ministre a entreprises dans ces localités depuis plusieurs années. Ainsi, il a déploré l’existence d’un seul centre confessionnel de santé à Faladjé, couvrant une aire de 20 villages, c’est à dire 18 villages de la commune de N’Tjiba, un village dans la commune de Daban et un village dans la commune rurale de Kalifabougou, très fréquenté, comme en témoigne le nombre élevé de consultations prénatales.

C’est pourquoi, il a affirmé que ce don (ambulance tout-terrain) va contribuer à baisser le taux de mortalité. « Car, un patient en situation d’urgence pouvait faire plus de 5 heures de temps au centre dans l’attente d’une ambulance en provenance de Kati. Parfois, la plupart de ces malades décèdent avant que le véhicule ne soit sur place », a-t-il témoigné.

C’est dans cette optique que le maire a rassuré le président de l’ASMA CFP de la bonne utilisation de cette ambulance au profit des populations. Aussi, de nombreuses femmes et des jeunes ont exprimé leurs joies, tout en rassurant les donateurs de la bonne gestion de l’ambulance.

Aoua Dalla Macalou, membre du CNT et figure influente du Mouvement national des femmes de l’ASMA-CFP, a révélé que le moulin est l’une des doléances faites par les femmes de N’Tjiba lors des campagnes électorales des législatives dernières.

Pour sa part, le président de l’ASMA-CFP Soumeylou Boubèye Maïga a réaffirmé son soutien indéfectible à la commune, mais aussi à l’ensemble du cercle de Kati. « Aucun pays ne peut se développera sans mettre en valeur la santé, l’éducation et la sécurité ainsi que l’accès à l’eau potable pour assurer la stabilité, la paix et la quiétude de la population », a-t-il déclaré.

L’ancien Premier ministre de conclure qu’il est nécessaire que tout le monde mette de côté les guerres de clans pour se consacrer à l’essentiel, afin de sauver le Mali, qui est notre patrimoine commun.

SD

POLITIQUE : Les adhésions se poursuivent au profit de l’ASMA

Après les maires de la Commune urbaine de Gao ainsi que leurs structuresplusieurs maires, conseillers, cadres et militants RPM, URD, FARE ANKA WULI, CODEM et PIDS de la région de Koulikoro déposent leurs valises à l’ASMA-CFP

Le parti de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) vient, en effet, d’enregistrer l’adhésion des certaines personnalités influentes de la région de Koulikoro, en provenance du RPM, de l’URD, des FARE ANKA WULI, de la CODEM et du PIDES. La cérémonie officielle marquant ces adhésions s’est déroulée dimanche en présence du président du parti ainsi que celle d’une forte délégation du bureau national.

Les actions et l’idéologie de l’ASMA-CFP ont attiré d’autres cadres vers cette formation politique malienne dans la deuxième région administrative du pays, après ceux de la région de Gao.

Dans la seule ville de Koulikoro, le parti a enregistré l’adhésion de la présidente des femmes de l’URD, Mme Diarra Maïmouna Traoré, la Coordinatrice régionale des Fare ANKA WULI, Mme Koné Bintou Dembélé et le Secrétaire général du PIDS, Modibo H. Diarra ainsi que tous les membres et militants de son bureau.

Le maire de la commune rurale de Koula, qui militait jusque-là au sein de la CODEM, Mamadou Famba, ses conseillers municipaux et l’ensemble des membres et militants de son bureau ont aussi rejoint le parti de l’ancien Premier ministre Maïga. copier coller sur bamada net De même celui de la commune rurale de Dandougou Kénégou, qui était du RPM, Oumar Haïdara, ses conseillers, l’ensemble de ses militants et sympathisants émargent désormais à l’ASMA-CFP.

« La reconnaissance de nos mérites, aujourd’hui, n’a aucune mesure avec notre situation antérieure. Nous n’avons jamais eu cette considération et nous ne vivions que des promesses non tenues, conduisant à des violations des textes du parti. C’est pourquoi, nous avons décidé de démissionner », a expliqué le maire de Koula. Et de préciser : « Notre lutte est pour le Mali et non un parti ou une personne……. Nous allons soutenir le président Soumeylou Boubèye Maïga jusqu’à l’atteinte de ses objectifs ».

Pour d’autres nouveaux adhérents à l’ASMA, « il n’y a aucun homme politique aujourd’hui qui puisse tenir ses promesses autant que Soumeylou Boubèye. C’est pourquoi, nous lui faisons confiance et nous adhérons à ses idéaux pour le Mali ». Dans la foulée, une démissionnaire de s’écrier : « Nous sommes venus renforcer le parti de Boubèye pour le porter à la magistrature suprême du Mali ».

En réponse, Soumeylou Boubèye Maïga, s’est réjoui de ces ralliements massifs à sa formation politique, avant d’affirmer qu’à l’ASMA-CFP, « il n’y a pas de nouveaux et d’anciens militants ». Et qu’il faut qu’on cultive la confiance et la cohésion pour « sortir le Mali de ses multiples crises depuis 10 ans ».

Auparavant, il avait rendu une visite de courtoisie au directeur de cabinet du Gouverneur de la région ainsi qu’aux autorités coutumières et religieuses de Koulikoro.

Seydou Diamoutené

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

MaliwebmaliactuPolitique
Le président de l’ASMA-CFP, Soumeylou Boubèye Maïga, a procédé, samedi dernier, à la remise des clés d’une ambulance tout-terrain, des matériels médicaux et de moulins aux populations des communes rurales de N’Tjiba-Faladjé, de Daban et de Torodo dans le cercle de Kati. Ce geste de l’ancien Premier ministre vise...