Choguel MAIGA  peut d’ores et déjà  se vanter, comme il adore le faire, d’avoir été le premier Premier ministre à avoir présenté un PAG de  Transition sans aucun chronogramme électoral. Dans son PAG en effet, pas un seul mot  à propos du chronogramme électoral pourtant capital dans le processus de  sortie de Transition et de rétablissement de la constitutionnalité.

Son chronogramme électoral reste désespérément introuvable ! Mais interrogé sur la question lors des débats sur son PAG, sa réponse scandaleusement ahurissante fut la suivante : ” Le chronogramme des élections générales à déjà été publié en avril, à titre indicatif. Pour notre part, ce  programme sera maintenu…”Le Premier ministre Choguel de la ” rectification”, qui propose un PAG “rectifié”,  prône le statu quo sur le problématique chronogramme électoral de Moctar OUANE, auquel il a succédé et dont le reste du PAG a été jeté à la poubelle de sa propre main. «  Le chronogramme électoral de Moctar OUANE ” sera maintenu », dixit le Premier ministre de la “rectification”. Ce chronogramme est le suivant: Scrutin référendaire : 31 octobre 2021, Elections couplées des Conseillers des collectivités (communes, cercles et régions): 26 décembre 2021, Election présidentielle couplée aux législatives : 1er tour (27 février 2022);  2ème tour (13 et 20 mars 2022). Le Premier ministre Choguel MAÏGA  a publiquement déclaré  maintenir ledit chronogramme !  De qui se moque-t-il enfin? Qui voudrait-il rouler dans la farine? Pourquoi les politiques maliens s’amusent-ils, y compris par du mensonge et de la manipulation, à infantiliser les Maliens? Le double discours  de la “rectification” et de la “refondation” chanté sur toutes les scènes par Choguel  aurait- il pour seule finalité de nous endormir ?  Le Premier ministre Choguel le sait mieux que quiconque : le chronogramme de OUANE  n’est pas dissoluble  dans le sien. Il est totalement incompatible avec son PAG. Que retenir donc en définitive de tout ça et de tout le reste? Qu’en vérité, le Premier ministre Choguel MAÏGA  se  “rectifie” lui-même par rapport au Président du Comité stratégique qu’il fut, pour mieux coller à son identité politique originelle. Dans ce Poker menteur, le Mali Kura paraît un vieux  moteur usé, ronronnant sur les chemins de travers de la ruse politicienne, du double langage de l’angélisme naïf et de la manipulation.

Dr Bréhima FOMBA, Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB)

Maliwebmalijet comPolitique
Choguel MAIGA  peut d’ores et déjà  se vanter, comme il adore le faire, d’avoir été le premier Premier ministre à avoir présenté un PAG de  Transition sans aucun chronogramme électoral. Dans son PAG en effet, pas un seul mot  à propos du chronogramme électoral pourtant capital dans le processus...