Le président de la jeunesse URD, Abdrahamane Diarra, a répliqué suite à la manifestation des jeunes contre l’adhésion de Boubou Cissé au parti de la poigné de main. Pour ce cadre accusé à tort ou à raison d’être dans le clan de l’ancien premier ministre d’IBK, les jeunes manifestants ont été manipulés par des cadres. Donc bonjour la guerre de clans à l’URD.

« C’est regrettable d’assister à ce qui se passe à l’URD aujourd’hui », a écrit le président de la jeunesse URD, Abdrahamane Diarra, sur sa page Facebook quelques heures après la manifestation des jeunes en colère contre l’adhésion de Boubou Cissé à l’URD. Pour lui, ces jeunes sont au service de certains cadres. « Mais, je tiens à rassurer toutes et tous que les agitateurs qui sont à l’œuvre ne sont pas de la jeunesse URD. Mais plutôt des jeunes malheureusement instrumentalisés par certains cadres de l’URD pour semer la division au sein de notre parti que nous avons construit avec nos efforts depuis 2003 », a t indiqué avant d’ajouter : « Que ces agitateurs et leurs manipulateurs sachent que nous allons réagir non seulement pour éclairer l’opinion sur les insanités qu’ils brandissent sur du faux depuis un certain temps et rappeler les faits qui ont été la vie de l’URD depuis 2003 ». Abdrahamane Diarra qui a annoncé un point de presse sur l’actualité du parti a jeté, certainement, des pierres dans le jardin d’un des potentiels candidat de l’URD.

« La stratégie du moi ou le chaos ne marchera pas et on ne laisserait pas faire ». Qui vise-t-il réellement ? On ne saurait le dire.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

MaliwebMalijetPolitique
Le président de la jeunesse URD, Abdrahamane Diarra, a répliqué suite à la manifestation des jeunes contre l’adhésion de Boubou Cissé au parti de la poigné de main. Pour ce cadre accusé à tort ou à raison d’être dans le clan de l’ancien premier ministre d’IBK, les jeunes manifestants...