La  situation  des militaires  ivoiriens débarqués  à Bamako  avec armes et bagages   sans autorisation, selon Bamako,  est rentrée dans une autre phase décisive. Il s’agit,  cette fois-ci,  de la dernière chance de trouver une solution   négociée   ou d’aller vers un différend entre le Mali et la CEDEAO.  En effet, trois Chefs d’Etat de la CEDEAO   parmi lesquels  le médiateur principal dans cette crise  qui oppose le Mali  et la Côte-d’Ivoire, le Togolais Faure Essozimna Gnassingbé sont attendus à  Bamako, aujourd’hui jeudi 29  octobre  2022 pour une visite de quelques heures.  cette mission  qui est  (…)

 Par MAHAMANE TOURÉ

Source: NOUVEL HORIZON