Le président Macky Sall se rend ce lundi 15 août 2022 au Mali soit 72 heures après que les 49 militaires ivoiriens détenus depuis plus d’un mois aient été inculpés et écroués pour «atteinte à la sûreté de l’État».

 

Bamako place ainsi la barre haut pour négocier avec la Côte d’Ivoire accusée ouvertement dans une affaire, qui relève du rocambolesque: une  tentative de déstabilisation selon la garnison militaire de Kati, quartier général de la junte.

Une  histoire cousue de fil blanc, selon des  experts qui suivent le dossier de près . Abidjan estime quant à elle que  ces militaires traités de «mercenaires» par Bamako

Source : Financial Afrik