Les militaires sont aux affaires depuis plusieurs mois, et une nouvelle génération de politiques qui désapprouve avec la dernière détermination la gestion par les autorités militaires estiment qu’ils vont déjà commencer à battre le pavé dans les prochains jours. Ne voulant pas abandonner l’arène et regarder ces actes antipatriotiques se produire, le Mouvement Patriotique pour l’Emergence (MPE) a réitéré son soutien total aux autorités de la transition. C’était en faveur d’un point de presse qu’ils ont organisé le vendredi 7 janvier 2022 à la Maison du Jumelage de Lafiabougou.

Issa Dembélé, le président du Mouvement patriotique pour l’émergence (MPE) notifie que ceux qui sont les pourfendeurs de la transition sont ceux dont la plus part doivent répondre devant la justice pour tous leurs crimes commis contre la nation malienne. En plus d’être les porte-voix des ennemis extérieurs du Mali, ils sont sans ambiguïté les bras armés d’une conspiration internationale, affirme le président. Il pense qu’ils ne laisseront pas ces ennemis agir contre la transition. « Si la transition échoue à cause de notre faiblesse face aux envahisseurs et face à leur cheval de Troie, l’histoire nous condamnera à jamais, les générations futures nous maudiront éternellement.» a fait savoir Issa Dembélé.

Hamidou Sissoko, le vice-président du MPE s’adresse aux vidéo mans qui veulent déstabiliser le pays en divulguant des informations toxiques. S’ils sont des vrais patriotes, ils devraient venir au Mali pour participer à la construction, mais rester à l’étranger et faire des injures n’est pas une solution, selon le vice-président. L’invité du jour était le doyen de l’animation radiophonique, Madou Doumbia qui a donné des conseils aux jeunes en citant un passage de feu Modibo Keita « le Mali ne sera que ce que vous en ferez ». Il pense que le MPE est sur la bonne voie avec cette lutte noble de soutenir la transition. A noter que, Mady Kama Diawara est le président de la commission de l’éducation et la culture du MPE rejoint ses camarades sur leur lancée qui sera sans découragement.

Kader DIARRA

Source: L’Enquêteur

MaliwebPolitique
Les militaires sont aux affaires depuis plusieurs mois, et une nouvelle génération de politiques qui désapprouve avec la dernière détermination la gestion par les autorités militaires estiment qu’ils vont déjà commencer à battre le pavé dans les prochains jours. Ne voulant pas abandonner l’arène et regarder ces actes antipatriotiques...