En vue de dématérialiser des demandes de documents, le gouvernement de transition a lancé, mardi 27 avril 2021, la plateforme de télé-demande des documents d’état civil ainsi que de la fiche descriptive individuelle NINA.  

 

Au Mali, l’accès aux documents du RAVEC ainsi que ceux de l’état civil est une véritable aventure de combattants pour les citoyens. Pour espérer obtenir ces documents, on est généralement dans l’obligation de se réveiller très tôt le matin pour occuper une place d’espoir dans de longues files d’attente. Une situation qui a fini par donner lieu au fleurissement d’une forme de business dans ces lieux de délivrance de ces documents.

À la mairie de la commune V du district de Bamako, où une équipe de notre rédaction a récemment mené une enquête, les fiches descriptives individuelles NINA sont livrées à certains citoyens en raison de plus de 10 000 FCFA.

« Améliorer la gouvernance en matière de fourniture des prestations »

Le gouvernement de transition dirigé par Moctar Ouane a opté pour la « dématérialisation des demandes de documents ». En collaboration avec le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le gouvernement de transition vient de lancer une plateforme de demande des documents d’état civil ainsi que de la Fiche descriptive individuelle. « Le contact physique n’étant plus nécessaire, il n’est plus besoin de se déplacer pour acquérir la fiche descriptive individuelle NINA », indique la primature lors du lancement de cette plateforme de télé-demande. Une plateforme qui permettra d’être en possession de ses documents à titre gratuit.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du « programme de modernisation de l’administration publique à travers un ensemble de réformes des administrations sectorielles ». À travers cette modernisation, le gouvernement de transition entend améliorer la qualité des prestations (fiche descriptive NINA, réclamations, extrait de naissance, etc.).

Selon les précisions du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, cette plateforme permettra également « de réduire le temps de traitement des demandes des documents, d’améliorer la gouvernance en matière de fourniture des prestations aux citoyens en réduisant le contact physique entre l’usager et les agents lorsque cela n’est pas indispensable, d’assurer la pérennisation et la soutenabilité du service électronique des demandes de services ».

Pour l’instant, le site n’est opérationnel que pour le district de Bamako. Un délai de trois mois a été donné pour qu’il le soit pour toutes les régions.

La numérisation des services publics peut contribuer à la lutte contre la mauvaise gouvernance au Mali.

Togola

Source : Sahel Tribune

MaliwebPolitique
En vue de dématérialiser des demandes de documents, le gouvernement de transition a lancé, mardi 27 avril 2021, la plateforme de télé-demande des documents d’état civil ainsi que de la fiche descriptive individuelle NINA.     Au Mali, l’accès aux documents du RAVEC ainsi que ceux de l’état civil est une véritable aventure...