Dans la poursuite des œuvres sociales du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la conseillère spéciale du chef de l’État, chargée des questions de santé et des affaires sociales, le colonel Assan Badiallo Touré, a fait don de vivres aux personnes vivant avec un handicap, mardi dernier dans la Commune rurale de Siby, (Région de Koulikoro), en présence des autorités régionales.

La journée a commencé par une visite chez les autorités traditionnelles et coutumières. Le chef de village de la localité, El Hadj Sina Camara, s’est dit «très heureux et satisfait de ce geste des autorités à l’égard des personnes vivant avec un handicap», avant de faire des prières pour le pays et formuler des vœux pour la pérennisation de l’initiative.

La délégation de la conseillère spéciale a été reçue par une foule joyeuse au son de musique et de prestation des chasseurs traditionnels, «les dozos». Les bénéficiaires esquissaient des pas de danse. Ils ont reçu 5 tonnes de céréales et aliments transformés dont des pâtes alimentaires, du maïs et du sorgho. Deux motos tricycles ont été également remises à deux personnes à mobilité réduite.

Le maire de Siby, Daouda Keïta, a rappelé les châteaux d’eau offerts aux populations dans les différentes localités du Mali. Et d’ajouter: «Cet acte nous rassure et nous réconforte. Nous ne pouvons que remercier les autorités de la Transition et les exhorter à persévérer dans cette dynamique». L’édile a émis le vœu de voir la réhabilitation de certains établissements scolaires de sa localité en état de dégradation avancé, l’acquisition d’une ambulance pour le Centre de santé. Il en a appelé de ses vœux aussi un Centre d’animation pédagogique (CAP) pour les 66 écoles de Siby qui sont toutes rattachées à Bamako.

La conseillère spéciale du chef de l’État a rappelé la promesse du colonel Assimi Goïta de consacrer 2/3 de son fonds de souveraineté aux œuvres sociales. «Avoir un handicap n’est pas une fin en soi, cela ne doit pas empêcher une personne d’apprendre, de travailler et de réussir.

Sachez que le chef de l’État pense à tous les Maliens et à toutes les Maliennes où qu’ils se trouvent». Le colonel Assan Badiallo Touré a assuré que les efforts se poursuivront pour le bonheur de nos compatriotes. Et de promettre aussi que les différentes doléances seront transmises à qui de droit.

Les personnes vivant avec un handicap, notamment les non voyants, les albinos, les personnes de petite taille et celles à mobilité réduite sont, entre autres, les heureux bénéficiaires. Nancika Camara et Mariam Koné, deux lycéennes vivant avec un handicap ont bénéficié de motos tricycles. «J’ai des difficultés à rallier l’école. La longue distance à parcourir m’épuise et une fois arriver en classe, je ressens des douleurs atroces qui m’empêchent de me concentrer sur les cours», confie Nancika Camara, élève de 10è année.

Quant à Mariam Koné, élève de 11è année, elle souffre d’un handicap des deux pieds. Elle explique que depuis la première année jusqu’au lycée, c’est sa mère qui l’accompagnait à l’école tant qu’elle le pouvait. Dans le cas contraire elle reste à la maison. «Grâce à cette moto, je n’aurai plus de problème de mobilité», se réjouit-elle.

Le président de l’Association des personnes vivant avec un handicap de la localité, Sina Traoré, a apprécié le geste et expliqué qu’il soulagera les deux lycéennes. Il a aussi exhorté les autorités et autres personnes de bonne volonté à venir en aide à une quarantaine d’enfants vivant avec un handicap qui ne sont pas scolarisés, faute de moyens de transport adaptés à leur situation à Siby».

Rappelons que le lundi dernier, la délégation de la conseillère spéciale avait remis 5 tonnes de céréales et trois tricycles aux personnes en situation de handicap à Kangaba.

Oumar SANKARÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebPolitiquesolidarite
Dans la poursuite des œuvres sociales du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la conseillère spéciale du chef de l’État, chargée des questions de santé et des affaires sociales, le colonel Assan...