Le PARENA dans sa dynamique de proposition est au four et au Moulin. Au lendemain des conclusions de l’atelier de réflexion sur la mise en place de l’“Organe unique et indépendant de gestion des élections’’ qui a buté sur l’impossibilité face au temps imparti, le parti du bélier soumet une nouvelle proposition : la mise en place d’“un organe transitoire de gestion des élections’’.

Alors que la conclusion de l’atelier de réflexion sur la mise en place de l’“Organe unique et indépendant de gestion des élections’’, tenu les 29 et 30 juin dernier, au CICB, révèle qu’il ne peut être effectif pour le délai restant de la Transition, le Comité Directeur du PARENA dirigé par Tiébilé Dramé a remis, le mercredi 7 juillet dernier, au Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, une note détalant sa faisabilité avec des propositions claires. Ainsi, le PARENA sollicite la création d’un “Organe Transitoire de gestion des élections’’ dont la mise en place est compatible avec le temps restant.

Assurance sur le respect du délai

Le parti de Tiébilé Dramé, l’ancien ministre des Affaires Etrangères est très regardant sur le respect du délai de la Transition. Par ailleurs, le PARENA a invité le Premier ministre à rassurer les acteurs, notamment les acteurs politiques.

Pour se faire, une délégation du PARENA a rencontré le mercredi 7 juillet 2021, le Premier ministre Choguel Maïga, pour lui faire part de ses préoccupations relativement à la gestion de la Transition. À la sortie de cette délégation, le parti a annoncé par un communiqué dans lequel, elle a souligné que cette rencontre avait pour menu, le respect des délais prévus pour la Transition.

“Lors de sa réunion ordinaire du lundi 5 juillet 2021, le Comité Directeur du PARENA a décidé de dépêcher des responsables du parti auprès des autorités de la Transition en vue de leur faire part des préoccupations et propositions relatives à la conduite de la Transition’’, a indiqué le communiqué.

Dans ce cadre, une délégation du parti du Bélier blanc conduite par son président a rencontré le mercredi 7 juillet, en ses bureaux, le Premier ministre, Chef du gouvernement de Transition.

À l’issue de la rencontre, la délégation a remis au Premier ministre une « Note sur la création d’un organe transitoire de gestion des élections » dont la mise en place est compatible avec le temps restant de la Transition.

“Après avoir rappelé que la situation du Mali exige le rassemblement de tous les enfants du pays et réitéré son appel à la nécessité de forger le consensus sur le temps restant de la Transition, la délégation du PARENA a invité le Premier ministre à rassurer les acteurs politiques et l’opinion nationale et internationale en s’engageant sur le respect de la durée de la Transition’’, précise le communiqué.

BK

Source:  LE COMBAT

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Le PARENA dans sa dynamique de proposition est au four et au Moulin. Au lendemain des conclusions de l’atelier de réflexion sur la mise en place de l’“Organe unique et indépendant de gestion des élections’’ qui a buté sur l’impossibilité face au temps imparti, le parti du bélier soumet...