L’Alliance citoyenne pour la République et la démocratie (Acrd) a été portée sur les fonts baptismaux autour de Oumar Ibrahima Touré, mardi 5 octobre, à la faveur d’un point-presse tenu à la Maison de la presse. C’était l’occasion pour lui d’appeler les Maliens à l’union autour de l’essentiel (le Mali).

 

Le paysage politique malien est désormais riche d’une nouvelle plateforme. Selon son président, Oumar Ibrahima Touré, non moins premier responsable du parti Alliance pour la République (APR), la création de ce mouvement se justifie par la gravité de la crise que vit le Mali depuis 2012 et  la ferme détermination de la Transition à œuvrer pour le renouveau du pays. C’est dans cet état d’esprit, dit-il, que des partis politiques, associations, mouvements et organisations diverses de la scène politique et de la société civile ont, après de riches concertations, décidé de mettre en place une plateforme.

« La gravité de la crise, la situation préoccupante du pays et la complexité des enjeux militent pour une union des forces vives de la nation. C’est dans l’unité et l’inclusivité que les Maliens, premiers acteurs concernés, peuvent relever ce défi majeur de la stabilité. Les efforts de nos partenaires internationaux et de la Cedeao ne venant qu’en appui. C’est donc l’occasion historique de se retrouver pour la réalisation de cet objectif qu’est le renouveau du Mali », a déclaré le président. Pour lui, comme son nom l’indique, l’Acrd entend consolider la citoyenneté, la République et la démocratie. Il a soutenu par ailleurs que c’est dans cet esprit patriotique que l’alliance a décidé de répondre à l’appel du gouvernement de Transition pour apporter sa contribution aux chantiers majeurs dont les Assises nationales de la refondation, la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections, entre autres, pour des élections crédibles, dans un climat plus stable.

Oumar Ibrahima Touré avait indiqué auparavant que son nouveau regroupement défend trois piliers logiquement liés et indispensables au renouveau du Mali, que la Transition a placés au cœur de son action : citoyenneté, République et démocratie.

L’interlocuteur de la presse a en outre affirmé que l’Acrd reste attachée aux trois valeurs citées ci-dessus et reste ouverte à toutes les forces vives de la nation partageant son objectifs principal de contribuer à la réussite de la Transition.

Amidou Keita 

Source : Le Témoin

MaliwebPolitique
L’Alliance citoyenne pour la République et la démocratie (Acrd) a été portée sur les fonts baptismaux autour de Oumar Ibrahima Touré, mardi 5 octobre, à la faveur d’un point-presse tenu à la Maison de la presse. C’était l’occasion pour lui d’appeler les Maliens à l’union autour de l’essentiel (le...