femmes reunies grdr

Soutenir les candidatures féminines dans les élections législatives et communales après celles du président de la république, telle est la motivation de l’association pour la promotion des femmes (Aprofem). C’est au cours d’un point de presse que Mme Bakayoko Aminata Traoré fait le point sur le contenu de ce projet. C’était le samedi dernier, au siège de la plate-forme de veille des femmes sise à l’enceinte du CNDIFE, le samedi dernier. On notait la présence des représentants du Ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, de la fondation internationale pour les élections (IFES) ainsi que les femmes.

Ce projet de renforcement du leadership féminin pour l’amélioration de la participation et de la représentation politique des femmes au Mali est financé par l’USAID-IFSE et mise en œuvre pour l’Aprofem. Tour à tour, des femmes se sont succédé pour faire des témoignages en faveur de ce projet qui, à travers des femmes, ont bénéficié des informations sur les enjeux de la participation des femmes à prise de décision.

M. Sory Kaba Diakité, gestionnaire de la plate-forme de veille, a souligné la mise de cet  espace à la disposition des femmes. Son objectif est d’accompagner les femmes pour qu’elles puissent servir le pays. Selon M. Diakité, il est légitime d’appuyer les femmes dans leur domaine d’intervention. Au cours de cette cérémonie, la présidente de l’Aprofem, Mme Aminata Traoré a incité les femmes à se mobiliser pour la réussite des élections à venir et de décrier toutes les dérives à l’accès équitable des femmes à la prise de décision.  Cela, à travers un appel dont nous vous livrons l’intégralité.

Mariétou Konaté

SOURCE: L’Annonceur  du   9 oct 2013.