Même l’investiture d’IBK, en 2018, n’avait pas mobilisé autant d’Abeilles, tout simplement parce qu’il n’y avait pas autant d’invitations pour un seul parti à la prestation de serment du président réélu à l’époque. Mais, pour la cérémonie de prise de fonction du nouveau président nigérien, la délégation des ruchers à Niamey ne comptait pas moins de six (6) membres de leur instance dérogeante.

 

En plus du président et de certains vice-présidents, on y dénombre un représentant du mouvement national des femmes, celui du mouvement national des jeunes. Excessif pour témoigner d’une présence symbolique à la cérémonie !

En tout cas, la pléthore de représentants du Parti de l’Abeille à Niamey, là où une poignée aurait suffi, est d’autant plus intriguant que la question se trouve sur toutes les lèvres à Bamako-Coura.

Beaucoup observateurs l’attribuent à une bataille sans concession pour le parrainage du président nigérien à peine élu. En effet, la bousculade de tant de cadres au portillon du nouveau président préfigure, pour eux, est un positionnement pour éventuel soutien à la présidentielle malienne. Un enjeu assez important, dit-on, pour que même la perte d’un être proche et cher ne dissuade pas de voyage pour ce membre influent de la délégation Adéma.

Rassemblées par la Rédaction

Source : Le Témoin

MaliwebPolitique
Même l’investiture d’IBK, en 2018, n’avait pas mobilisé autant d’Abeilles, tout simplement parce qu’il n’y avait pas autant d’invitations pour un seul parti à la prestation de serment du président réélu à l’époque. Mais, pour la cérémonie de prise de fonction du nouveau président nigérien, la délégation des ruchers...