C’est un opérateur économique de son état, il a voté contre le président Ibrahim Boubacar KEITA à l’élection présidentielle dernier. Cependant, Moussa Amadou BA Ding-Ding,alpha oumar konare aok

puisque c’est de lui qu’il s’agit de lui, s’interroge encore sur les raisons pour lesquelles l’ancien président, si non le premier président de l’ère démocratique du Mali, Alpha Oumar KONARE, n’a pas encore félicité son ancien Premier ministre qui a remporté, haut les mains, la victoire à l’élection présidentielle dernier, dans notre pays.

«Je veux comprendre pourquoi Alpha Oumar KONARE n’a pas encore félicité, le président Ibrahim Boubacar KEITA», a-t-il insisté. Avant d’ajouter: «Je n’ai pas voté pour IBK ; au contraire, j’ai voté contre lui. Mais quand je l’ai vu lors d’une cérémonie de décès récemment, je lui ai très chaleureusement serré la main».

«Ce qui m’étonne, c’est que le monde entier a salué et félicité le président IBK pour sa victoire, à savoir les présidents et anciens présidents, les présidents des institutions internationales. Même Amadou Toumani TOURE, depuis sa cachette à Dakar, a félicité IBK», a indiqué M. BA.

Pourquoi AOK attend encore?

Pour rappel, le peuple du Mali, appelé aux urnes les 28 juillet et 11 août dernier, a choisi le candidat du Rassemble pour le Mali (RPM) pour conduire les destinées de notre pays pendant les cinq prochaines années.
Dès le premier tour, le 28 juillet, IBK s’est détaché du lot des 27 candidats liste avec 1.228.657 de votants, soit 9,24%, contre 605.901 votants, soit 19,44% pour Soumaïla CISSE et Dramane DEMBELE, 298.748 votants, soit 9,59%.

Au second tour, IBK a obtenu 77, 22% contre 22,38% pour Soumaïla CISSE.

Par SD

ours attendre?

Source: info-matin

MaliwebPolitique
C’est un opérateur économique de son état, il a voté contre le président Ibrahim Boubacar KEITA à l’élection présidentielle dernier. Cependant, Moussa Amadou BA Ding-Ding, puisque c’est de lui qu’il s’agit de lui, s’interroge encore sur les raisons pour lesquelles l’ancien président, si non le premier président de l’ère démocratique...