L’hôtel Radisson collection a abrité du 9 au 10 juin 2022 les travaux du Forum national de sensibilisation des décideurs étatiques et de la Société civile sur les effets de la pratique de l’esclavage au Mali, organisé par le Projet de lutte contre l’esclavage et la discrimination fondée sur l’esclavage de l’OIT- Mali. L’ouverture des travaux du forum a été présidée par le ministre de la Justice et  de Droit de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamoudou Kassogué, en présence de Bréhima Cissé, coordinateur du Projet lutte contre l’esclavage et la discrimination fondée sur l’esclavage de l’OIT-Mali et plusieurs autres acteurs de la protection des droits de l’homme au Mali. A cette occasion plusieurs panels ont été animés par des spécialistes en la matière.

 

A l’ouverture des travaux, le Coordonnateur, Bréhima Cissé, a d’abord salué la présence massive des participants du Forum. Selon lui, leur présence dénote de leur engagement sans relâche, à promouvoir et à protéger les droits de l’Homme en général et en particulier d’éradiquer l’esclavage au Mali, cette pratique révolue, reconnue d’une autre époque. Avant de  rappeler que la présente activité s’inscrit en droite ligne de l’objectif 1 du Projet relatif à l’amélioration de la connaissance et de la prise de conscience de l’ensemble des acteurs en matière de l’esclavage.

Le principal résultat y attendu, selon le Coordonnateur Cissé, consiste à développer une note de plaidoyer, relative à l’institutionnalisation de la journée du 2 Septembre « Journée nationale de lutte contre l’esclavage au Mali ».

Pourquoi cette date ? Il a rappelé que dans la nuit du 1 au 2 septembre 2020, une tension a opposé des présumés esclavagistes à des présumées victimes dans le village de Diandioumé, région de Kayes, qui a coûté la vie à quatre de nos camarades de lutte. Il s’agit de : Feu Mountaga DIARISSO; Feu Youssouf SISSOKO; Feu Hamel SISSOKO; Feu Gossi SISSOKO. Que leurs âmes reposent en paix.

Le Coordonnateur a saisi l’occasion pour adresser ses vifs remerciements au ministre de la Justice pour son accompagnement inconditionnel au projet DRL et à tous les acteurs des droits humains, dans la lutte contre l’esclavage au Mali.

Pour sa part, le ministre de la Justice, Mahmoud Kassogué,  a réaffirmé la ferme volonté du gouvernement, de poursuivre la lutte implacable contre le phénomène de « l’esclavage par ascendance » à travers le respect et l’application des instruments juridiques nationaux et internationaux.

Dans cette logique,” j’avais instruit les procureurs généraux près les Cours d’appel, afin d’engager des poursuites pénales contre les personnes impliquées dans les actes de torture et d’atteinte à la dignité humaine et de suivre le bon déroulement des procédures engagées à cet effet.

C’est avec une réelle satisfaction que nous suivons l’évolution de ces procédures qui pourraient déboucher sur l’organisation, dans les prochaines semaines, d’une Cour d’assises spéciale à Kayes”, a déclaré le ministre Kassogué.  Avant d’annoncer que le Gouvernement travaille à intensifier la lutte contre le phénomène à travers la relecture du Code pénal.

En ce qui concerne l’institutionnalisation d’une journée nationale de lutte contre l’esclavage au Mali, un des objectifs clés de ce forum, le ministre Kassogué a rassuré que son département l’accueille favorablement, car elle contribuera à sensibiliser davantage nos compatriotes sur l’abandon de la pratique de l’esclavage dans notre pays.

Le ministre a, enfin, salué la belle initiative de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) qui, à travers le Projet de lutte contre l’esclavage et la discrimination fondée sur l’esclavage, financé par le département d’Etat américain et mis en œuvre par le Bureau International du Travail, réalise une activité longtemps attendue par les acteurs intervenants dans le domaine des droits de l’Homme au Mali.

AMTouré

Source : 22 Septembre

MaliwebJusticePolitique
L’hôtel Radisson collection a abrité du 9 au 10 juin 2022 les travaux du Forum national de sensibilisation des décideurs étatiques et de la Société civile sur les effets de la pratique de l’esclavage au Mali, organisé par le Projet de lutte contre l’esclavage et la discrimination fondée sur...