Selon le Président de la plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC), Pr. Clément Dembélé, pour réussir son pari, le nouveau Premier ministre, Choguel Kokala Maïga est obligé de rassembler, d’écouter et diriger le pays selon l’aspiration du peuple.

Pr. Dembélé demande par ailleurs à la CMA d’accepter et d’accompagner Choguel K. Maïga dans sa nouvelle mission pour le Mali. Ainsi, il estime que Choguel d’aujourd’hui est différent de celui d’hier car la destinée du Mali lui est désormais confiée.

 

« Donc, de façon logique, il doit souhaiter la paix, la réconciliation, le développement du Mali, la cohésion sociale », dit-il. A l’entendre, Choguel devra savoir qu’il n’est pas passé par son parti pour être Premier ministre. « Il est passé par le M5 et ce mouvement c’est le peuple malien. Donc il n’a pas d’autres choix que de rassembler », analyse Pr. Dembélé. S’agissant de la future collaboration entre le M5 et la junte, il précise que ces deux entités doivent travailler ensemble pour le développement du Mali.

Ibrahima Ndiaye

Source: Mali Tribune

MaliwebPolitique
Selon le Président de la plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC), Pr. Clément Dembélé, pour réussir son pari, le nouveau Premier ministre, Choguel Kokala Maïga est obligé de rassembler, d’écouter et diriger le pays selon l’aspiration du peuple. Pr. Dembélé demande par ailleurs à la CMA...