Le parti Union pour la République et la démocratie (URD) a organisé, ce week-end, un atelier de réflexion et d’échange consacré à la vie du parti, à son positionnement stratégique, à l’attitude à adopter par rapport aux réformes politiques et institutionnelles en cours et les actions à entreprendre pour mobiliser les ressources financières nécessaires à la prise en charge du fonctionnement du parti. La rencontre s’est déroulée au CRES de Badalabougou sous la présidence du premier vice-président, le Pr Salikou SANOGO ; en présence de plusieurs responsables du bureau exécutif national et des mouvements des femmes et des jeunes.

 

Dans ses mots introductifs, le Pr Salikou SANOGO a affirmé qu’il est une constante à l’Union pour la République et la démocratie que toutes les directions empruntées depuis la création du parti, l’ont été après concertation afin de fixer un but. Il a fait savoir que c’est dans cet esprit que par rapport au contexte actuel du Mali, le parti a décidé de la mise en place de quatre commissions de travail pour réfléchir et proposer à l’instance de décision des pistes par rapport à la vie du parti, à son positionnement stratégique, à l’attitude à adopter par rapport aux réformes politiques et institutionnelles en cours et les actions à entreprendre pour mobiliser les ressources financières nécessaires à la prise en charge du fonctionnement du parti.
Ainsi, cet atelier a été organisé autour des rapports des quatre commissions pour faire des analyses et propositions et en extraire ce qui sera le cadre des actions les jours et mois à venir.
« Il y a un besoin de nous organiser mieux et de rebondir en mettant à profit le nouveau contexte. Face à ce contexte nouveau où plusieurs défis attendent le prochain pouvoir élu, quelques interrogations imposent à l’URD des réponses claires, afin de tracer au mieux les voies de son positionnement pour la conquête et l’exercice du pouvoir à la fin de la Transition. Notre parti ira assurément aux prochaines échéances électorales pour gagner. Pourrions-nous le faire seul ? Sinon avec qui composer et sur quelle base ? Ce sont là des questions essentielles pour lesquelles il nous faut trouver des réponses ici et maintenant », a déclaré le Pr Salikou SANOGO.
Selon lui, le nouveau contexte politique et institutionnel au Mali nécessite un recentrage du dispositif législatif sur lequel est bâti notre gouvernance. Il a rappelé que dans le Plan d’Action Gouvernemental présenté au Conseil national de transition, le gouvernement s’engage à réécrire la Constitution de février 1992, à reformer le système électoral, à parachever le processus de réorganisation territoriale, à poursuivre le chantier de la régionalisation, à procéder à la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation.
Le Pr Salikou SANOGO a indiqué que l’URD a murement réfléchi sur ces questions et a ébauché des réponses précises largement partagées avec les autorités de l’époque et la classe politique en général. Ainsi, souligne-t-il qu’en s’inscrivant dans un dialogue sur ces questions fondamentales pour le Mali, l’URD s’ouvre assurément à d’éventuels compromis, mais qui ne doivent nullement être perçus comme une abdication ou un renoncement à ses principes et à ses valeurs.
« Il faudra simplement les mettre au compte du réalisme et de notre volonté de contribuer au mieux-être des Maliens en faisant prévaloir nos idées et nos propositions sur les questions essentielles concernant la vie de notre pays », a précisé le 1er vice-président du parti.
Il n’a pas manqué de dénoncer la persistance du gouvernement de transition à prendre certaines décisions sans concertation préalable avec les acteurs politiques. La dernière en date étant celle par laquelle le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation a établi le chronogramme pour les prochaines échéances électorales.

PAR MODIBO KONÉ

Source : INFO-MATIN

MaliwebPolitique
Le parti Union pour la République et la démocratie (URD) a organisé, ce week-end, un atelier de réflexion et d’échange consacré à la vie du parti, à son positionnement stratégique, à l’attitude à adopter par rapport aux réformes politiques et institutionnelles en cours et les actions à entreprendre pour...