Rien n’est encore officiel, mais depuis des mois, des rumeurs circulent sur une possible candidature de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé qui, depuis son départ forcé de la Primature et de l’Hôtel des finances, est resté discret tout en veillant sur son image. Loin du citoyen lambda, Boubou semble être proche de certains leaders politiques et même partager malgré lui-même les idéaux ou les visions de certains partis.

Capter les radars, attirer les feux d’artifices et allumer les contre-feux. Voilà ce par quoi Dr Boubou Cissé s’illustre depuis qu’il s’est retranché après l’annonce de l’affaire dite projet de déstabilisation de la transition. « Je suis devenu une menace politique malgré moi-même », telle est la phrase choc lâchée par le PM controversé et qui avait vite fait le tour des réseaux sociaux et animé les médias nationaux et internationaux.

Donc pour l’heure, ce sont les médias qui font toute la communication politique à sa place. Quant à lui, il continue d’observer la scène avec beaucoup de réserve. Ainsi, il devient physiquement presque invisible, mais son ombre est présente partout et perturbe même certains leaders politiques.

Récemment, il a fait la “Une” des journaux pour sa possible candidature à l’élection présidentielle de 2022 sous les couleurs de trois grands partis politiques à savoir l’URD, l’ADEMA-PASJ et le RPM. Si la rumeur était beaucoup plus légère pour les deux derniers partis, elle était plus sérieuse avec le parti de l’ancien chef de file de l’opposition (URD).

Les premiers responsables dudit parti (URD) ont été obligés tant bien que mal de clarifier les choses à travers Ibrahim Ikassa Maïga, membre du Bureau exécutif national. Ainsi, ce dernier a tenu à préciser le lundi 26 avril 2021 : « Il y a trop de fausses rumeurs sur l’URD. Depuis quelques jours, et de façon insistante depuis le week-end dernier, je suis interpellé par des militants et sympathisants et autres citoyens maliens, à l’intérieur comme de la Diaspora, sur une candidature supposée de l’ancien PM Boubou Cissé à la prochaine présidentielle sous les couleurs de l’URD, dit-on. Non, c’est simplement une information fausse, puisqu’une telle question n’a jamais été évoquée par qui que ce soit, n’était pas à l’ordre du jour, et a fortiori être discutée lors des deux jours de travaux de notre Bureau Exécutif National (BEN/URD) tenus ce week-end au CRES à Badalabougou sur la vie de notre Parti et sur ses visions et objectifs stratégiques pour les périodes à venir.»

Qu’elle contienne une part de vérité ou pas, cette rumeur a suffisamment fait le buzz. Elle a non seulement provoqué une vraie interrogation ou même une panique au sein de l’URD, mais surtout a servi une belle communication à Boubou Cissé. Une chose est sûre, l’ancien PM, bien que dissimulé, reste toujours présent dans l’arène politique malienne. Reste à savoir pendant combien de jours ou combien de mois, il compte continuer de se taire. Mais, s’il a réellement des ambitions pour Koulouba, la meilleure manière serait de les dévoiler tôt. Sinon pour l’heure, il reste un candidat fantôme aux yeux des observateurs politiques.

Amadou Kodio

Source : Ziré

MaliwebPolitique
Rien n’est encore officiel, mais depuis des mois, des rumeurs circulent sur une possible candidature de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé qui, depuis son départ forcé de la Primature et de l’Hôtel des finances, est resté discret tout en veillant sur son image. Loin du citoyen lambda, Boubou...