Le président de l’ACRT, Issa Kaou N’Djim a appelé ses partisans à la place de l’indépendance le jeudi 3 juin 2021, avec comme objectif : soutenir le colonel Assimi Goïta. Cette manifestation a tourné au fiasco à cause de la faible mobilisation et surtout de l’intervention d’une femme parmi les manifestants qui a qualifié Kaou N’Djim malien, sous son nez, de diviseur du peuple malien. Au lieu du M5, c’est plutôt l’ACRT de Kaou N’Djim qui semble être enterré hier jeudi à la place de l’indépendance.

L’appel à manifestation d’Issa Kaou N’Djim le jeudi 3 juin 2021 à la place de l’indépendance du Mali n’a pas été à la hauteur des attentes. Pourtant, ce dernier sondait pouvoir occuper la première ou la deuxième place aux prochaines élections présidentielles, au cas où son idole Assimi Goïta, n’accepterait pas de se présenter comme il le souhaite.

Cette manifestation semble clairement édifier l’ancien « perroquet » de l’Imam Mahmoud Dicko reconvertit en griot du colonel Assimi Goïta sur son statut de popularité, uniquement à Bamako.

Avec ses partisans des six comme de Bamako plus Kati, Issa N’Djim, de toutes les mobilisations contre le régime de IBK n’a pu cette-fois ci remplir seul, le boulevard de l’indépendance de Bamako.

D’ailleurs, c’est ce qui lui a été rappelé par cette bonne dame lors de son manifestation le jeudi 3 juin 2021. Cette femme répondant au nom de Kaoussoutou Sidibé n’a pas manqué de lui cracher ses quatre vérités.

Pis, elle le traite de diviseur. « Vous divisez la population malienne, vous divisez le peuple malien. Je suis venue vous dire ça » a-t-elle craché sous le nez de l’ancien numéro 10 du M5-RFP.

En présence des médias, la nommée Kaoussoutou Sidibé indique que « Kaou N’Djim est en train de faire la division. Il était dans le M5.Normalement Kaou N’Djim devait se consolider avec le peuple malien. Mais ce que je vois aujourd’hui, c’est de la division » a-t-elle scandé haut et fort.

Selon elle, c’est le M5-RFP qui représente le peuple malien et ce peuple est avec les soldats. « Quoi qu’il arrive, nos soldats, nous sommes obligés de les respecter et d’être avec eux, mais ça c’est une manigance pour diviser la population malienne », a-t-elle indiqué.

Au-delà de cet aspect, en regardant le visage de Issa Kaou N’Djim, on sent la tristesse, le désespoir, la honte de ne pas avoir pu beaucoup mobiliser.

Issa Djiguiba 

Source: Journal le Pays- Mali

 

MaliwebmaliwebPolitique
Le président de l’ACRT, Issa Kaou N’Djim a appelé ses partisans à la place de l’indépendance le jeudi 3 juin 2021, avec comme objectif : soutenir le colonel Assimi Goïta. Cette manifestation a tourné au fiasco à cause de la faible mobilisation et surtout de l’intervention d’une femme parmi...