Le Mali demeure encore un État en lambeaux, où tout est prioritaire dans sa reconstruction. Le constat est amer, les recettes sont multiples mais les hommes, pour cette redoutable mission, ne meublent pas les rues. L’opinion malienne est farouchement remontée, depuis l’affaissement de l’État et la saignée profonde que connait la Nation malienne.

Dans une dynamique de faire ressusciter le Mali, la meilleure option pour nos compatriotes est à examiner avec clairvoyance. Les propositions du monde politique ont été faramineuses, souvent illusoires, au finish, sans retombées positives majeures. Ceux en qui les maliens ont eu confiance avaient plutôt des intentions tranchées, ils se sont servis, prenant le Peuple à contrepied.  

C’est dans cette situation d’extrême désespoir qu’une large coalition s’est mise en place autour de Seydou Mamadou Coulibaly, un homme d’affaire dont l’essentiel du succès s’est construit dans plus d’une vingtaine de pays. Cet ingénieur, Président de Cira Holding SAS, s’est lancé dans une patriotique mission de fédérer les communautés autour d’un langage commun, d’un consensus pour poser et  proposer des solutions pour un Mali en pièces.

Les premiers mouvements, en faveur de ce grand entrepreneur national et sous régional, ont entrainé des secousses au niveau de plusieurs QG politiques. C’est visiblement un Boeing qui a amorcé son envol, avec à son bord, des maliens convaincus par l’intégrité et le pragmatisme d’un leader qui aura déjà fait ses preuves.

Plusieurs acteurs sociaux, à beaucoup de niveaux, ont déjà porté leurs dossards en vue de participer à ce combat pour le Mali. Pour eux, Koulouba attendait un homme capable et un homme pragmatique au profil de Seydou Mamadou Coulibaly. Il est certain que pour porter le Mali en l’état, il faut avoir des épaules larges, des relations éléphantesques et un patriotisme marqué par le sceau du labeur et de réussite. Seydou Mamadou Coulibaly se veut être l’option d’une politique inclusive et participative, avec des vraies actions issues des maliens eux-mêmes.

Nul n’est prophète en son pays » a-t-on coutume de dire. Des piques (attaques) viendront de toutes parts, pour d’abord décourager les ambitions de celui qui veut porter le Mali vers une sortie de crise. Seydou Mamadou Coulibaly ne repose pas sur des intentions, il est plutôt reconnu par ses actes de bâtisseur, au Mali et à l’international.  Quelle offre porte Seydou Mamadou Coulibaly pour les maliens ? Quelles  options peut-il adopter ? Des pistes de réponses sont consignées dans un nouveau pacte social : Benkan Koura

Ce principe tournera autour de la restauration de la confiance des citoyens envers les gouvernants, de la réconciliation de toutes les communautés, de l’implication de tous les secteurs d’activités, de l’examen minutieux de la citoyenneté ou encore de la mise en place d’Institutions adéquates et pertinentes pour le chantier de refondation. Tout cela n’exclut pas de jeter un regard critique et rétrospectif afin de ne plus ressasser les manquements graves qui ont plombé le pays.

Depuis le 11 Novembre 2020, notre rédaction avait révélé la candidature du patron de CIRA comme une alternative. Maliens de tous horizons, l’objectif est en avant, l’urgence est de sauver la République agonisante. Pour le Président Seydou Mamadou Coulibaly, il faut des voix concordantes des maliens. L’ingénieur en génie civil saura faire des vraies fondations pour le pays, un parfait dosage des ingrédients pour une collective implication d’une  reconstruction nationale.

ABC

Source: Le Figaro du Mali
MaliwebMalijetMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Le Mali demeure encore un État en lambeaux, où tout est prioritaire dans sa reconstruction. Le constat est amer, les recettes sont multiples mais les hommes, pour cette redoutable mission, ne meublent pas les rues. L’opinion malienne est farouchement remontée, depuis l’affaissement de l’État et la saignée profonde que...