Après les avoir qualifiés d’hybrides, l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye MAIGA, depuis un certain temps, est dans une démarche de séduction des leaders religieux. À cet effet, il a rendu hier lundi une visite de courtoisie de quelques heures au Chérif de Nioro du Sahel, Mohamed Ould Cheickné HAIDARA dit Bouyé. Officieusement, SBM est allé s’aplatir. Est-il parvenu à arracher l’affection du Chérif après deux décennies de désamour ?

 

Accompagné d’une restreinte délégation, l’ancien Premier ministre s’est rendu à Nioro du Sahel où il a été reçu par le Chérif de Nioro à son domicile. Officiellement, c’est une visite de courtoisie.
Les dessous : Soumeylou Boubèye MAIGA tente de se réconcilier avec Bouyé, de décrisper la tension. Parce que l’atmosphère entre les deux personnalités est très tendue depuis un long moment. Ils n’hésitaient à pas à répondre des fois.
«Boubèye n’a le seul mérite que de diviser les Maliens», n’avait cessé de dénoncer le Chérif, lors de ses sermons du vendredi dans le Zawia de Nioro, lui qui a toujours clamé son désamour pour SBM depuis qu’il était à la tête de la Sécurité d’État.
C’est pourquoi, a-t-il prévenu IBK ne de pas confier certains postes de responsabilité à SBM à l’instar de la Primature. Et en nommant SBM Premier ministre, IBK braque Bouyé contre lui. La situation va se détériorer entre les deux hommes avec l’affaire du manuel scolaire tendant à faire passer l’enseignement de l’homosexualité dans les écoles maliennes.
Face à la situation, le Chérif de Nioro appelle à la mobilisation pour exiger le départ du SBM.
« Parce qu’il aurait porté atteinte à l’image de l’islam, Soumeylou Boubèye MAIGA devrait faire ses valises et quitter la Primature ». C’est du moins la sentence de Bouyé. Un message porté également par la Coalition de soutien au Chérif de Nioro qui, lors d’un point de presse, tenu le 20 février 2019, a appelé à la démission du chef du Gouvernement.
Quelques semaines plus tard, Nioro organise un grand regroupement pour dénoncer le régime IBK et exiger le départ du Premier ministre, Soumeylou Boubèye MAIGA. Et la pression populaire a fini par avoir raison de SBM. Il décide alors de jeter l’éponge en démissionnant de son poste de Premier ministre.
Malgré tout, Bouyé ne prend pas de répit pour dénoncer des hommes politiques dont SBM.
C’est dans ce contexte que l’ancien Premier ministre a décidé de se rendre à Nioro pour une visite privée de courtoisie. À Nioro, selon nos sources, Bouyé et son hôte du jour ont échangé pendant quelques minutes à huis clos.
Si rien n’a encore filtré de cette rencontre au moment où nous mettions sous presse, des sources nous affirment que SBM est allé arrondir les angles avec le Chérif de Nioro. Enjeu de la prochaine présidentielle oblige.
Quant à sa réconciliation avec le Chérif, le fait qu’il a été reçu par ce dernier est un bon présage.
« Le Chérif est quelqu’un de très catégorique, s’il ne voulait pas de SBM, il n’allait jamais le recevoir », nous confesse un habitant de la ville, proche de la famille du Chérif.

Par Sikou BAH

Source : INFO-MATIN

MaliwebPolitique
Après les avoir qualifiés d’hybrides, l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye MAIGA, depuis un certain temps, est dans une démarche de séduction des leaders religieux. À cet effet, il a rendu hier lundi une visite de courtoisie de quelques heures au Chérif de Nioro du Sahel, Mohamed Ould Cheickné HAIDARA...