Le médiateur Goodluck Jonathan et sa délégation, arrivés le 9 mai à Bamako, ont rencontré, hier mardi, les acteurs politiques et de la société civile dans le cadre de l’évaluation de la Transition. La classe politique, dans sa grande majorité, a ainsi réitéré son exigence relative à la mise en place d’  » un organe unique de gestions des élections  » et réclamé  » l’inclusivité et le consensus  » dans les réformes et l’organisation des prochaines élections.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Le médiateur Goodluck Jonathan et sa délégation, arrivés le 9 mai à Bamako, ont rencontré, hier mardi, les acteurs politiques et de la société civile dans le cadre de l’évaluation de la Transition. La classe politique, dans sa grande majorité, a ainsi réitéré son exigence relative à la mise...