Convoqués illico-presto par le Directeur de l’Académie et les Directeurs des Centres d’Aptitude Pédagogique de Mopti au groupe scolaire Boukari Ouologuem pour une rencontre d’urgence avec un partenaire stratégique, les directeurs d’écoles n’en reviennent toujours pas. Pensant à faire à une ONG, les directeurs ont assisté ébahis au plaidoyer scandaleux d’un conseiller de l’académie invitant les uns et les autres à se plier à la volonté de ce partenaire mystérieux.

Après un moment d’attente, un certain Salif Traoré pointa le nez. Comme argument, ce représentant de Seydou Mamadou Coulibaly affirme que son groupe composé de tous les grands opérateurs économiques du Mali y compris Seydou Nantoumé va apporter des vivres, des fournitures, des équipements et de la liquidité à toutes les écoles et villages de Mopti.
Sans toujours dévoilé le nom de ce partenaire stratégique, Monsieur Traoré a, comme contrepartie exigé que tous les élèves et enseignants se rendent au stade Barema Bocoum le 10 avril pour accueillir ce fameux partenaire. Il n’en fallait pas autant pour provoquer la colère chez les directeurs qui n’ont pas manqué de rappeler le caractère apolitique de l’école. Sur place, ils ont fustigé ce comportement inacceptable dans la situation actuelle du pays. Avant de vider la salle, ils ont manifesté leur mécontentement aux responsables scolaires de la région.
Selon certaines sources, le ministre de l’éducation ne serait pas étrange dans cette histoire qui commence à faire trop pour la transition.
Notre envoyé spécial depuis Mopti
Source: Journal Le Délibéré
MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitiquePolitique malienne
Convoqués illico-presto par le Directeur de l’Académie et les Directeurs des Centres d’Aptitude Pédagogique de Mopti au groupe scolaire Boukari Ouologuem pour une rencontre d’urgence avec un partenaire stratégique, les directeurs d’écoles n’en reviennent toujours pas. Pensant à faire à une ONG, les directeurs ont assisté ébahis au plaidoyer...