Selon le Parti pour la Renaissance nationale (PARENA) de Tiéblé Dramé, les autorités de la transition préparent, de toute évidence, un chaos électoral.

 

Dans un communiqué rendu public le 6 septembre dernier, le Comité directeur du PARENA affirme avoir reçu ‘’une lettre du ministre de la Refondation l’invitant cet après-midi à une réunion sur le programme gouvernemental relatif aux « Assises de la refondation » et à « la création de l’Organe unique de gestion des élections et autres sujets connexes »’’.

‘’Le PARENA ne participera pas à ladite réunion. Il estime que les assises projetées par le gouvernement de Choguel Maïga visent à diviser le pays au moment où il a besoin d’être rassemblé pour faire face aux périls qui menacent l’existence de l’Etat’’, éclaircit le communiqué.

Le PARENA, détaille le communiqué, précise qu’il ne se reconnaît pas dans l’organe unique de Choguel Maïga. ‘’Pour sortir de la fatalité des scrutins mal organisés, notre parti a proposé un organe transitoire de gestion des élections (ANGE)’’. ‘’De toute évidence, les autorités de la transition préparent un chaos électoral, sinon rien n’explique le « cavalier seul » et l’inaction dans lesquels elles baignent’’, conclut le parti du bélier blanc.

Boubacar Idriss Diarra, stagiaire

Source : Le Challenger

MaliwebPolitique
Selon le Parti pour la Renaissance nationale (PARENA) de Tiéblé Dramé, les autorités de la transition préparent, de toute évidence, un chaos électoral.   Dans un communiqué rendu public le 6 septembre dernier, le Comité directeur du PARENA affirme avoir reçu ‘’une lettre du ministre de la Refondation l’invitant cet après-midi...