L’un des vice-présidents de l’URD, Mamadou Igor Diarra, à la différence de beaucoup de cadres de sa formation politique, a appelé à la retenue suite la tension qu’a failli causer la pétition introduite par une partie du bureau exécutif national pour demander la tenue d’une conférence nationale extraordinaire dans 20 jours. Pour Igor, l’union des membres de la grande famille URD est le meilleur moyen d’honorer feu Soumaïla Cissé et continuer son combat pour un Mali nouveau.

Malgré l’échec des pétitionnaires par rapport à l’organisation d’une conférence nationale extraordinaire, les regards sont tournés vers l’URD pour le choix du prochain candidat du parti. En attendant cette désignation, les partisans des différents clans se lançaient quotidiennement les flèches sur les réseaux sociaux. Les camps les plus virulents sont celui du Dr Boubou Cissé et de Me Demba Traoré.

Si les deux candidats, Boubou Cissé et Me Demba Traoré, ne  se sont pas prononcés sur la tension qui existe dans le parti, un autre candidat et un des vice-présidents, Mamadou Igor Diarra a, lui, appelé au consensus, à l’unité et à la cohésion afin de préserver les précieux acquis que Soumaïla Cissé et ses camarades ont réalisé.

Avant que la réunion ne décide de la tenue d’une conférence nationale ordinaire, Igor a appelé à l’apaisement et au consensus.

Joint par nos soins, il a déclaré qu’il était à un large consensus et a appelé à la retenue pour ne pas ne conduire le parti à l’implosion. Pour Igor, la solution pourrait être une conférence nationale tout court en lieu et place de celle extraordinaire qui divise déjà, et cela pour permettre de corriger les nombreux dysfonctionnements et pourvoir les postes vacants si nécessaires. L’enfant de Markala estime que personne n’a intérêt à ce que le parti soit divisé. Aussi, dit-il, tous les militants et cadres doivent jouer leur rôle pour préserver les acquis et mettre en œuvre le programme du parti, de feu Soumaïla Cissé. A en croire l’ancien ministre de l’Économie et des Finances, son souhait le plus ardent est de voir le parti uni et soudé à bloc pour aborder les futures échéances électorales.

Mamadou Igor Diarra dit que si son parti n’est pas divisé, il remportera toutes les élections prochaines. L’appel de Igor Diarra sera-t-il entendu ? Le parti pourrait-il s’échapper à l’implosion après la désignation d’un candidat pour la présidentielle à venir ? En tout cas les tensions sont là et très vives.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

MaliwebmaliactuPolitique
L’un des vice-présidents de l’URD, Mamadou Igor Diarra, à la différence de beaucoup de cadres de sa formation politique, a appelé à la retenue suite la tension qu’a failli causer la pétition introduite par une partie du bureau exécutif national pour demander la tenue d’une conférence nationale extraordinaire dans...