Le climat politique et social au Mali impose de rompre avec les pratiques traditionnelles en ce qui concerne la gestion du pouvoir. Le Premier Ministre Choguel Kokalla Maïga, face aux défis de la refondation du pays qu’il a hiérarchisé en sept axes prioritaires, tarde à poser des actions concrètes sur le terrain et semble enchainer les rencontres près d’une semaine après la formation de son Gouvernement. Pour certains observateurs, le délai des huit mois ne convient pas de perdre du temps avec les courtoisies qui n’ont jusque-là pas servi à la Transition.

Le Premier Ministre Choguel Maïga pourra-t-il se réinventer dans les huit mois restant à la transition ? C’est l’interrogation que bon nombre de maliens se posent depuis quelques jours alors que l’ancien leader du M5-RFP, se soumet à une série de missions diplomatiques et d’informations à travers des rencontres (…)

 

NOUVEL HORIZON

Maliwebmaliweb netPolitique
Le climat politique et social au Mali impose de rompre avec les pratiques traditionnelles en ce qui concerne la gestion du pouvoir. Le Premier Ministre Choguel Kokalla Maïga, face aux défis de la refondation du pays qu’il a hiérarchisé en sept axes prioritaires, tarde à poser des actions concrètes...