S’il avait eu le plein pouvoir, Choguel n’allait certainement pas reconduire certains ministres dans son équipe. On pense notamment au polémique ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau. Surtout pas après le scandale des permis miniers annulés par Moctar Ouane. Pis, ce ministre fait l’objet d’enquêtes lancées par le procureur de la commune IV contre lui. Le méticuleux Choguel n’a donc pas eu l’autorisation de mener une enquête de moralité pour choisir ses ministres.

En soustrayant Lamine Seydou Traoré de la justice, Choguel donne la preuve de son impuissance face aux militaires. Le Premier ministre a été certainement courageux avant sa nomination en dénonçant l’accaparement du pouvoir par les putschistes, mais il n’a pas été courageux pour refuser sur sa liste un citoyen faisant l’objet d’une enquête judiciaire.

Selon certaines sources, le colonel Sadio Camara, ministre de la Défense, est celui qui protège Lamine Seydou Traoré. C’est donc contre sa volonté que Choguel a accepté de reconduire dans le gouvernement des ministres qui n’ont ni la compétence, ni la base politique ou associative nécessaire. C’est dire que Choguel ne pourra rien faire pour établir la vérité au sujet du conflit qui oppose le ministre en question aux firmes internationales exploitant de l’or dans la zone de Kéniéba.

Par ailleurs, la nomination de l’épouse d’un militaire comme ministre des Transports et du Désenclavement est une autre preuve que Choguel n’a pas eu les coudées franches. Selon plusieurs sources, le portefeuille des Transports est détenu par l’épouse d’un général ayant été ministre de la Défense sous l’ancien président IBK.

Quoi qu’il en soit, le nouveau Premier ministre est critiqué par certains acteurs politiques à cause de sa façon de choisir les ministres. Le PARENA de Tiébilé Dramé, le RPM de Bocari Treta et bien d’autres formations politiques ont montré leur mécontentement. Issa Kaou Djim, le soutien autoproclamé des militaires, estime qu’on a donné un cadeau empoisonné à Choguel et ses ministres.

Source : 223infos

MaliwebPolitique
S’il avait eu le plein pouvoir, Choguel n’allait certainement pas reconduire certains ministres dans son équipe. On pense notamment au polémique ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau. Surtout pas après le scandale des permis miniers annulés par Moctar Ouane. Pis, ce ministre fait l’objet d’enquêtes lancées par...