assarid ag imbarcaouane dramane dembele adema pasj

Dramane Dembélé

Dramane Dembélé, candidat proclamé de l’Adéma est déjà rattrapé par son passé de militant « traitre ». Dra, tel que surnommé par les jeunes, avait pris les devants en créant un réseau dénommé « Alternative pour un Mali débout » (Amad). Un groupe créé pour prévenir son échec aux primaires. 
L’objectif de l’Amad serait de présenter son candidat (Dra) au premier tour de la présidentielle et le vendre cher au plus offrant au second tour. Mais entre-temps la stratégie du jeune loup aux dents longues a eu raison des autres prétendants.
Après avoir été choisi, Dramane Dembélé a aujourd’hui du mal à canaliser son réseau qui est actif sur le terrain même déjà promis à l’Adéma. Les éléments de Dra évoluent comme s’ils n’ont pas confiance aux structures de l’Adéma sur place.
Une crise latente n’est pas à écarter entre l’Adéma et les éléments de Dra. Une cacophonie qui met à nu les conséquences du travail fractionnel engagé par l’ex directeur national de la Géologie et des Mines.
M. Daou.