Le « Collectif pour la Sauvegarde de l’URD» a affiché sa détermination de faire sortir le parti de la crise de leadership. C’était à la faveur d’une conférence de Presse le jeudi 06 janvier 2022 au Palais de la Culture. La conférence était conjointement animée par Kalilou Samaké Porte-parole dudit collectif, Mme Coulibaly Kadiatou Samaké, 3ème Vice-présidente de l’URD, Mamadou Hawa Gassama, Vice-président, Abdramane Diarra, Président de la jeunesse, entre autres personnalités du parti.

 

L’Union pour la République et la Démocratie (URD) traverse une crise profonde de gouvernance qui porte des risques d’une division du parti. Selon la déclaration liminaire du collectif pour la sauvegarde de l’URD, il y a des dysfonctionnements graves notamment le non-respect de la fréquence des réunions tant du secrétariat exécutif que du Bureau exécutif national (BEN). Il s’agit des violations des articles 97 et 102 des Statuts ; 45 et 67 du règlement intérieur. Ces violations sont notamment le délai de convocation trop court, (plus fréquemment de 1 à 2 jours) ; la qualité de préparation des réunions laissant à désirer tout comme les décisions à soumettre aux réunions…
L’objectif visé par ce Collectif pour la sauvegarde de l’URD est d’organiser un congrès national en vue d’élire un président à la tête de l’héritage politique de feu Soumaïla Cissé.
Le Porte-parole du collectif pour la sauvegarde de l’URD, non moins vice-président, dénonce la mauvaise gestion du parti par le professeur Salikou Sanogo. Il indique que le parti glisse vers le paternalisme au détriment des règles démocratiques, du principe majoritaire et des textes du parti.
Mamadou Hawa Gassama, Vice-président et membre fondateur, affirme que l’URD n’est plus un parti structuré et mobilisé. Et d’accuser maître Demba Traoré et le professeur Salikou Sanogo, selon lui, à l’origine de cette situation.
Aux dires du vice-président, Mamadou Hawa Gassama, maître Demba Traoré n’a pas la majorité, mais il veut s’imposer. Selon les textes du parti, ce sont les deux-tiers du bureau national qui organisent le congrès national.
Le collectif pour la sauvegarde de l’URD indique qu’il a atteint 267 sur 280 voix. Score, à ses yeux, largement suffisant.
Le Collectif pour la Sauvegarde de l’URD a terminé sa conférence de presse en informant tous les membres et sympathisants de l’Union pour la République et la Démocratie qu’il organisera le congrès national le 16 janvier 2022 pour élire un nouveau président.

Falaye Sissoko

Source : Canard Déchainé

MaliwebPolitique
Le « Collectif pour la Sauvegarde de l’URD» a affiché sa détermination de faire sortir le parti de la crise de leadership. C’était à la faveur d’une conférence de Presse le jeudi 06 janvier 2022 au Palais de la Culture. La conférence était conjointement animée par Kalilou Samaké Porte-parole...