Plutôt que de servir de cadre pour la relecture tant attendue de l’Accord séparatiste d’Alger, les ANR  vont-elles tout simplement se contenter d’avaler les couleuvres de ses œuvres peu honorables de démantèlement institutionnel de la République indivisible du Mali?

 

Les inquiétudes attachées à ce questionnement  résultent  du Communiqué de la 45ème session du Comité de  Suivi de l’Accord séparatiste d’Alger qui vient de se tenir le 5 octobre 2021.

Au Point 6 pour le moins louche de ce Communiqué, le Comité a ” Accueilli avec intérêt les perspectives de prise en compte des dispositions pertinentes de l’Accord de paix dans le cadre de la « refondation » et de la possibilité offerte aux mouvements signataires d’y être associé, notamment dans le cadre de la Mission d’appui à la refondation”.

Ceux qui mettent en relief, pour nous les vendre à vil prix, le potentiel de relecture de l’Accord  séparatiste d’Alger reposant dans les ANR, seraient-ils des contrebandiers ou des faussaires ?

La question se pose, puisque le CSA au contraire, met en avant les ANR au travers  de leur potentiel de prise en compte des disposition dites pertinentes, à savoir les plus ant- patriotiques de l’Accord séparatiste d’Alger.

Qui trompe qui? Qui se moque de qui?

Dr Brahima FOMBA

MaliwebPolitique
Plutôt que de servir de cadre pour la relecture tant attendue de l’Accord séparatiste d’Alger, les ANR  vont-elles tout simplement se contenter d’avaler les couleuvres de ses œuvres peu honorables de démantèlement institutionnel de la République indivisible du Mali?   Les inquiétudes attachées à ce questionnement  résultent  du Communiqué de la...