C’est accompagné des membres de sa famille et des représentants de la direction du Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP) que Yeah Samaké a rencontré, le 28 juin, la presse avant le dépôt de ses dossiers pour la prochaine élection présidentielle.

 

Yeah Samaké

Yeah Samaké

Saisissant l’occasion, le jeune maire de Ouéléssebougou a réitéré son engagement à préserver le bien public et dédié sa candidature à la grande famille malienne dans laquelle toute bonne éducation commence. A travers ce geste, le porte-drapeau du PACP voulait faire sienne cette vielle assertion bambara qui dit que tout commence en famille. «Le Mali commence dans les familles» a-t-il laissé entendre avant d’exprimer sa gratitude pour sa famille.

 

Au cours de cette cérémonie, le candidat du PACP a réaffirmé son engagement à préserver contre les prédateurs, les biens publics. La campagne électorale n’étant pas encore ouverte, le jeune candidat s’est gardé de s’étaler sur le projet de société qu’il entend soumettre au peuple. Mais a-t-il précisé, il compte agir pour que chaque famille malienne puisse accéder aux soins de santé, à trois repas par jour, à une éducation de qualité. L’accès des agriculteurs aux intrants et moyens mécaniques figurent également en bonne place dans son projet de société.
Yaya Samaké

MaliwebPolitique
C’est accompagné des membres de sa famille et des représentants de la direction du Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP) que Yeah Samaké a rencontré, le 28 juin, la presse avant le dépôt de ses dossiers pour la prochaine élection présidentielle.   Yeah Samaké Saisissant l’occasion, le jeune maire de Ouéléssebougou...