Dans le cadre de ses activités de plaidoyer couplées à la vaccination contre la Covid-19 auprès des responsables d’associations et des écoles, la Direction régionale du développement sociale et de l’économie solidaire (DRDSES) a tenu, en partenariat avec l’UNICEF, une rencontre d’échanges et de sensibilisation avec des élèves et étudiants, au cœur du gouvernorat de Bamako, ce jeudi 23 juin 2022.

La présente séance de sensibilisation a eu lieu sous la houlette de Yaya Waigalo, représentant du gouverneur, en compagnie de Sidibé Aminata Kalapo, membre de la DRDSES, du Dr. Malick Traoré, spécialiste et formateur en matière de vaccination contre la Covid… Au cours de cette activité de plaidoyer, les échanges ont porté sur le contexte et la justification de la maladie pandémique ; les généralités sur la Covid ; le rappel sur les mesures barrières qui sauvent et l’importance de la vaccination. Ainsi, après avoir longuement diffusé des messages de sensibilisation des Maliens via les radios (30), les membres de la DRDSES et ceux de l’UNICEF ont jugé utile d’être devant une centaine d’élèves et étudiants au gouvernorat de Bamako. Parmi les participants à la présente rencontre figuraient les élèves du Lycée Ba Aminata Diallo ; ceux du Lycée technique, les étudiants de l’université Bazo, ceux de la FDPU, de l’Ecole de santé de Bamako (ESB), de l’ENI, l’INFSS, l’ECICA et de l’INFTS. Selon le représentant du gouverneur, la tenue d’une telle rencontre à l’endroit des élèves et étudiants est d’une importance capitale. « La jeunesse est l’avenir du pays. Cette journée de sensibilisation à l’égard des jeunes est extrêmement importante, parce qu’il s’agit des jeunes, l’avenir du pays, et de leur santé », explique Yaya Waigalo. Le conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur pense que la Covid est en train de créer des problèmes au monde entier. Et la meilleure façon de se protéger, en protégeant les autres, demeure la vaccination, a-t-il expliqué aux étudiants. « Se vacciner est un acte très fort pour soi et pour les autres. Le Covid n’épargne personne, y compris les jeunes. Il vaut alors mieux prévenir que de guérir », a-t-il souligné dans son discours d’ouverture.

Aux participants, M. Waigalo a demandé le respect des mesures barrières, le changement de comportements pour la protection des autres. Aussi, leur a-t-il demandé d’aller se faire vacciner, et de transmettre les informations reçues à leurs parents et connaissances.

Pour sa part, Mme Sidibé Aminata Kalapo précisera que la DRDSES a mené beaucoup d’activités de sensibilisation à l’endroit des populations. « A travers nos services et équipes mobiles, nous avons fait des animations pour sensibiliser les gens. Nous avons réunis trente (30) radios pour la diffusion des messages de sensibilisation. Des sensibilisations ont été menées dans des mosquées et églises. De nombreuses personnes ont été vaccinées à travers ces activités », a-t-elle étayé. Dans son intervention, Mme Kalapo a soutenu qu’il était également important de continuer la campagne de sensibilisation à l’endroit des élèves et étudiants, pour la lutte contre la maladie pandémique. D’où la tenue de cette rencontre. Aux participants, elle rapporte que le respect des mesures barrières ne suffira pas pour la lutte contre le virus. « La meilleure façon de se protéger est la vaccination », a-t-elle confié.

Moussa Samaké, étudiant à la FSEG : « Je suis sincèrement satisfait des explications données lors de cette rencontre. Grâce aux propos tenus dans cette salle, j’ai pu comprendre qu’il existe des vaccins appelés Pfizer, Astra-Zeneca. Ça m’a permis de savoir que des rumeurs circulant autour de la Covid sont fausses ». Quant à la participante Kadidia Ibrahim Traoré, elle souligne : « La sensibilisation est intéressante et permettra à la majorité de se protéger et de respecter les mesures barrières. Cette session nous a permis de comprendre que beaucoup de choses circulant autour du vaccin ne sont que des rumeurs ». Abordant dans le même sens, l’étudiant Moussa Sidibé annonce avoir apprécié l’initiative. « J’ai compris les explications fournies. La seule chose que je regrette est le fait que l’évènement s’est tenu un peu en retard ».

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

MaliwebSanté
Dans le cadre de ses activités de plaidoyer couplées à la vaccination contre la Covid-19 auprès des responsables d’associations et des écoles, la Direction régionale du développement sociale et de l’économie solidaire (DRDSES) a tenu, en partenariat avec l’UNICEF, une rencontre d’échanges et de sensibilisation avec des élèves et...