Les enfants sont particulièrement à risque en cas de forte de chaleur. Les mômes sont plus vulnérables à la canicule que les adultes. Il faut donc toute l‘attention requise des parents pour éviter que les tout petitsne subissentle coup de chaleur et la déshydratation soit à la maison, soit en dehors ou dans la voiture. Alors qu’est-ce qu’il faut faire pour protéger les enfants pendant la chaleur ?

 

Le Pr Abdoul Aziz Diakité pédiatre au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré dit qu’il faut une plus grande vigilance. Selon le pédiatre,les enfants, notamment ceux de la tranche d’âge de moins de 5 ans, sont particulièrement à risque en cas de forte poussée de chaleur.

L’organisme du nourrisson a du mal à s’y adapter. Selon le pédiatre de l’hôpital Gabriel Touré, il y a des symptômes qui doivent alerter chez les enfants. Ces signes peuvent être une forte soif, une langue asséchée et l’absence de transpiration. Mais aussi des pleurs inhabituels, des vomissements, des maux de tête intenses, voire des étourdissements. Il y a des signes neurologiques (confusion, convulsion, perte de connaissance), des yeux fatigués et des pupilles dilatées.

C’est pourquoi, le pédiatre conseille de leur prêter la plus grande attention pour éviter l’hyperthermie, le coup de chaleur et la déshydratation que ce soit à la maison, dehors ou en voiture. L’hyperthermie se produit lorsque les mécanismes de régulation de la température du corps ne fonctionnent pas correctement. L’âge, certaines maladies et certains médicaments augmentent le risque de développer une hyperthermie. Le coup de chaleur (appelé aussi hyperthermie maligne) désigne une défaillance des mécanismes de l’organisme visant à contrôler la température.

Il survient après une longue exposition à la chaleur ou en cas d’efforts prolongés dans un environnement chaud ou humide. Pour aider les enfants à supporter la chaleur, il recommande d’allaiter au sein régulièrement les nourrissons jusqu’à 6 mois et de faire boire aux nourrissons de plus de 6 mois pour éviter les risques de déshydratation et de coup de chaleur.

Pour les enfants dont l’alimentation est diversifiée, il faut privilégier les aliments liquides et fruits frais. L’habillement aussi est un facteur à prendre en compte. Le Pr Abdoul Aziz Diakité insiste sur le choix des vêtements amples, en coton et de couleur claire. «Préférez les tee‐shirts car ils absorbent la transpiration tout en laissant circuler l’air», précise le spécialiste. Il invite également à éviter de laisser l’enfant torse nu, car la transpiration peut entraîner un rhume. En cas de canicule, les bains sont très appréciables et efficaces pour faire redescendre la température de l’enfant et ainsi le rafraîchir.

L’ombre, indique notre toubib, est le meilleur moyen de protéger les enfants : veillez à laisser au maximum les enfants à l’ombre. Garder les enfants dans une pièce fraîche de la maison. Dans un véhicule, il faut penser à faire boire régulièrement et pensez à utiliser des ventilateurs et des brumisateurs (appareil servant à la vaporisation), si le véhicule n’est pas climatisé.

Mieux, le médecin pédiatre rappelle la nécessité d’éviter de rouler aux heures les plus chaudes, c’est-à‐dire entre 12h et 16h, à défaut de faire des pauses fréquentes. Pour les moins d’un an, les promenades pendant ces heures sont à bannir. Ne laisser jamais un enfant seul dans une voiture garée au soleil, même deux minutes, prévient Pr Diakité .Tous les ans, des enfants décèdent après avoir été oubliés dans la voiture de leurs parents, explique-t-il. à la maison, il faut garder les enfants dans une pièce fraîche.

Ce n’est pas tout,laisser l’enfant en simple couche, notamment pour dormir et fermer les volets ou les stores pendant la journée pour ne pas laisser entrer la chaleur. «Si besoin, vous pouvez lui mouiller le corps afin de le rafraîchir ou pulvériser son visage avec un brumisateur d’eau», recommande le pédiatre.

F. N

Source : L’ESSOR

MaliwebSanté
Les enfants sont particulièrement à risque en cas de forte de chaleur. Les mômes sont plus vulnérables à la canicule que les adultes. Il faut donc toute l‘attention requise des parents pour éviter que les tout petitsne subissentle coup de chaleur et la déshydratation soit à la maison, soit...