Un groupe de Travailleurs de l’Hôpital du Point G dirigé par le Dr LANDOURÉ a annoncé un arrêt de travail de cinq jours, à compter de ce lundi 28 novembre 2022. Cette information a fait le tour des réseaux sociaux. Selon les initiateurs du préavis, l’observation de ce mot d’ordre de grève fait suite à la non-satisfaction d’un certain nombre de revendications, notamment le retour de leur collègue Fousseyni Coulibaly muté à la Direction générale de la santé, depuis deux ans.

Toutefois, le secrétaire aux revendications du Comité syndical de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille, Fodé Synayoko, a précisé ce dimanche 27 novembre 2022, dans une vidéo d’une minute et quarante-huit secondes, qu’il n’y a pas de grève annoncée à l’hôpital du Point G pour ce lundi 28 novembre 2022.
Contacté par nos soins, Fodé SINAYOGO nous a confié qu’il y a seulement un groupe de travailleurs au sein de l’Hôpital de Point G qui veulent prendre en otage, le droit à la santé des populations au profit des intérêts personnels dans cette structure sanitaire qu’est Point G.
« La grève de ces travailleurs manipulés par des Politiciens ne sera pas suivie par le personnel de l’Hôpital du Point G, ce lundi 28 novembre 2022 », a affirmé le porte-parole.
Selon le secrétaire aux revendications du Comité syndical de la santé, M. SINAYOKO, ces gens qui se disent syndicats n’ont aucun mandat syndical pour déclencher une grève. Il soutient que ces gens sont sous suspension pour cinq ans par le Syndicat national de la santé et de l’action sociale et de la promotion de la famille.
Avec véhémence, Fodé SINAYOKO a démenti l’annonce faite par le groupe dirigé par le Dr LANDOURÉ tout en rassurant que le Comité syndical de l’Hôpital du Point G n’a déposé aucun préavis de grève, contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.
D’ailleurs, il a invité les patients à se rendre à l’Hôpital du Point G pour leurs soins médicaux.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin