L’invitée de cette semaine de votre hebdomadaire préféré d’analyses, d’enquêtes et d’informations générales, ‘’Ziré’’, est le docteur Suma Alexia Dakono, nutritionniste au Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de Yirimadjo. Dans cet entretien réalisé le 16 Avril 2021 à l’occasion du mois de Ramadan, elle nous livre des conseils sur les aliments à prioriser et sur les meilleurs comportements à adopter pendant ce mois de jeûne qui coïncide aussi avec cette période de forte chaleur. Lisez plutôt l’entretien !

Bonjour docteur ! Présentez-vous à nos chers lecteurs.

Suma Alexia Dakono : Je suis Suma Alexia Dakono, nutritionniste au CSCOM de Yirimadjo en Commune VI du District de Bamako.

Cette année, le mois de ramadan coïncide avec une période de forte chaleur. En tant que nutritionniste, quels sont les aliments que vous conseillez aux fidèles musulmans qui jeûnent actuellement ?

Je préconiserais les céréales d’abord, parce que ce sont les aliments qui contiennent des sucres complexes. Donc, ce sont des sucres lents qui se libèrent petit-à-petit aux cours de la journée, ce qui nous permet de pouvoir tenir pendant toute la journée. Ensuite, je préconiserais les aliments qui contiennent beaucoup d’eau, qui peuvent être des aliments d’origine animale ou d’origine végétale. Mais, on préconise surtout les aliments d’origine végétale comme les pastèques, les avocats, qui contiennent les bonnes graisses et aussi les dattes qui contiennent les sucres rapides. Il y a aussi les produits d’origine laitière qu’on peut prendre comme le lait, les beurres et les fromages. Mais, il faut les prendre avec un peu de précaution, car ils contiennent de mauvaises graisses.

J’insiste sur les aliments qui contiennent beaucoup d’eau, parce que pendant le jeûne le corps a besoin d’eau. Donc, l’organisme a besoin d’une petite réserve en eau pour pouvoir tenir durant la période du jeûne.

Alors, durant cette période, quels comportements faut-il adopter ?

Le premier comportement à adopter, c’est qu’il faut beaucoup boire de l’eau, que ce soit au suhur (le matin) ou à l’iftar (le soir). Ensuite, il faut aussi essayer de diminuer les efforts physiques. Le jeûne et l’effort physique ne vont pas ensemble ; il faut donc faire attention aux efforts physiques. Il faut prioriser des aliments qui permettent à l’organisme de ne pas trop se fatiguer. Il s’agit des aliments que je viens de citer plus haut, qui contiennent les sucres lents. Il faut les prioriser par rapport à ceux qui contiennent des sucres rapides comme les pâtisseries. Il faut plutôt préconiser la viande maigre comme le poisson, le pigeon, la dinde, etc. On doit aussi adopter les bons comportements pour avoir un ramadan saint.

Et le matin quels sont les aliments conseillés pour pouvoir bien démarrer le jeûne ?

Le matin, il faut prendre le groupe de fruits tels que les légumes et les céréales ; le groupe des viandes : les poissons les œufs et les produits laitiers. Les fruits et les légumes parce qu’ils contiennent beaucoup de vitamines et nous permettent aussi de faire le plein tout au long de la journée. Ensuite, on a le groupe des céréales qui sont les sucres complexes. Ce qui va permettre à l’organisme de pouvoir tenir durant toute la journée. Il est primordial de boire de l’eau, car durant toute la journée on en sera privée. Donc, l’eau est très importante. Il faut prendre comme boisson, les jus de fruit naturels.

S’il y a des aliments conseillés, il y a bien d’autres qui sont déconseillés pour le matin, non ?

Oui bien sûr, je dirais qu’il faut éviter certaines mauvaises graisses comme la viande rouge qui contient du mauvais cholestérol. Ce sont des aliments à prendre avec modération. Il y a le thé et le café qu’on doit aussi modérer, les sodas et les aliments trop salés.

Quels aliments conseillez-vous à la rupture ?

Le premier aliment conseillé, je dirais que c’est l’eau, ensuite les dattes qui contiennent les sucres rapides, vu que l’organisme a dépensé du sucre tout au long de la journée. Nous avons aussi de la pastèque qui contient beaucoup d’eau, aussi la viande, le poisson et les œufs. Je conseille le groupe des protéines maigre qui n’est d’autre que les poissons comme je viens de le dire. En ce qui concerne la viande rouge à consommer avec modération. On peut toujours prendre les produits laitiers, les dérivés des produits laitiers comme le beurre et les fromages, mais avec modération.

Et les aliments déconseillés à la rupture ?

Comme aliments déconseillés, je citerais les boissons énergisantes, les pâtisseries comme les gâteaux et les croissants, bref, les aliments trop sucrés et salés sont à éviter. Par exemple, les aliments trop sucrés comme les sodas à la rupture, peuvent bouleverser l’organisme parce qu’il aura besoin des produits qui contient des sucres lents pour s’accommoder un peu doucement, par contre quand tu prends les produits qui contiennent les sucres rapides cela fatigue l’organisme et bouleverse le métabolisme. Donc, il faut vraiment éviter cela.

Il y a des personnes vulnérables auxquelles on déconseille le jeûne. Dites-nous docteur, quelles sont les maladies qui peuvent nous empêcher de jeûner ?

Comme maladie, nous avons les personnes qui souffrent du diabète de type 2. Elles peuvent jeûner seulement sur conseil du médecin. Par contre, il est carrément interdit aux diabétiques de type 1 de jeûner. Comme les diabétiques de type 2, les hypertendus aussi peuvent jeûner seulement sur ordre du médecin, c’est-à-dire ils doivent consulter d’abord un médecin. Ensuite, les femmes enceintes, ne doivent pas jeûner parce qu’en réalité elles nourrissent une autre personne en plus d’elles-mêmes. En tant que nutritionniste, je dirai que les femmes allaitantes aussi ne doivent pas jeûner, mais bon je pense que sur le plan religieux, on les autorise à jeûner. Je sais aussi dans notre société la religion prime souvent sur la science, mais en tant que spécialiste, je ne le conseillerais pas, parce qu’elles ont un bébé et elles doivent bien manger pour pouvoir le nourrir.

Un message à nos fidèles lecteurs surtout en cette période de canicule ?

J’insiste sur le fait de boire de l’eau, il faut surtout boire beaucoup d’eau que ce soit le matin ou à la rupture. Je demanderais aussi de ne pas boire tout d’un coup, on peut fractionner en huit verres, quand vous prenez un verre vous faite une pose ensuite un autre verre et ainsi de suite.

En cette période, on peut prendre aussi les tisanes chaudes ou les soupes chaudes, mais il faut éviter le thé et le café. Pendant le mois de ramadan, il faut essayer de manger équilibré et adopter les bonnes manières pour avoir un ramadan saint dans un corps sain.

Entretien réalisé par Daouda ARAMA, Stagiaire

Source : Ziré

MaliwebInterviewsSanté
L’invitée de cette semaine de votre hebdomadaire préféré d’analyses, d’enquêtes et d’informations générales, ‘’Ziré’’, est le docteur Suma Alexia Dakono, nutritionniste au Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de Yirimadjo. Dans cet entretien réalisé le 16 Avril 2021 à l’occasion du mois de Ramadan, elle nous livre des conseils sur...