La Côte d’Ivoire connaît depuis deux semaines une explosion du nombre de cas de Covid. 15 000 cas en décembre avec un pic record à 2500 cas pour la seule journée du 31. Le variant Omicron est bien là confirment les autorités, qui parlent d’une 4e vague.

Les festivités de fin d’années, l’oubli des mesures barrières, le relâchement général. Les explications à cette flambée ne manquent pas, mais la principale est bien la présence d’Omicron variant beaucoup plus transmissible explique le professeur Mireille Dosso directrice de l’Institut Pasteur d’Abidjan.

« Jusqu’à la mi-décembre, c’était essentiellement le variant Delta. A partir de ce 15 décembre, vous avez vu l’augmentation significative des cas. On s‘est aperçu qu’il y a donc une émergence du variant Omicron. »

Beaucoup plus de cas. Beaucoup plus de cas actifs aussi mais moins de formes graves. Les capacités d’accueil des malades ne sont donc pas encore débordées assure le Pr Joséph Benié Bi Vroh directeur de l‘INHP, l’Institut national de l’hygiène publique.

« Les structures de prise en charge ne sont pas saturés parce que ce sont souvent des cas moins sévères comparés au cas que nous avons connus lors de la 3e vague en août-septembre. Le taux de décès est actuellement à 0,99%. Depuis le 1er décembre, 17 décès ont été enregistrés. Ce qui est loin des pics de décès observés lors du mois de septembre avec seulement pour le mois de septembre 183 décès. »

Depuis le 23 décembre, tous les passagers à l’arrivée à l’aéroport sont testés. 20 000 personnes en deux semaines. Les laboratoires privés sont mis à contributions.

Côté vaccination, le pays dépasse à peine les 2 millions de personnes totalement vaccinées, et 7 millions de doses administrées. Loin de l’objectif affiché d’une vaccination de 70% de sa population.

Source : RFI

MaliwebSanté
La Côte d’Ivoire connaît depuis deux semaines une explosion du nombre de cas de Covid. 15 000 cas en décembre avec un pic record à 2500 cas pour la seule journée du 31. Le variant Omicron est bien là confirment les autorités, qui parlent d’une 4e vague. Les festivités de...