Le marché malien est de plus en plus inondé par les boissons énergisantes. La concurrence entre les différents promoteurs est sans limite aussi bien que la consommation par des plus jeunes. Ils s’adonnent à cœur joie à la consommation de ces boissons qui ne sont pas sans conséquence sur la santé.

Rendues populaires depuis quelques années, par des publicités appuyées par l’image des célébrités maliennes qui sont des modèles pour les jeunes enfants, l es boissons énergisantes sont aujourd’hui à la portée de tous sans aucune mesure. Elles sont vendues dans toutes les boutiques, il suffit d’avoir 500 F et les enfants s’en procurent.

Il est important de savoir que la plupart de ces boissons peuvent contenir jusqu’à 400 milligrammes de caféine pour 250 ml, supportables pour l’adulte. Mais pour un enfant de moins de 12 ans le niveau jugé toxique est de 2,5 milligrammes par kilo de poids corporel. Ainsi, un enfant de 10 ans pourrait s’intoxiquer à la caféine après en avoir bu 80 mg et celui de 12 ans pourrait être empoisonné après en avoir avalé 100 mg.

En plus, la plupart des boissons énergisantes contiennent assez de caféine pour causer un danger aux enfants. Cela ne fait pourtant pas l’objet de la notice sur les supports des produits. Par exemple, une canette de 250 ml de Red Bull en contient 80 mg. Avec tous ces risques, il est fréquent de voir dans la capitale malienne des enfants moins âgés avec des canettes de boisson énergisante.

Il serait important de réformer l’étiquetage de ces boissons énergisantes pour indiquer plus clairement leurs contenances ce qui est en ce moment presque impossible. Mais la consommation peut être interdite aux enfants, car elles n’ont pas leur place dans leur alimentation.

Adam DIALLO

Source: Bamakonews

MaliwebSanté
Le marché malien est de plus en plus inondé par les boissons énergisantes. La concurrence entre les différents promoteurs est sans limite aussi bien que la consommation par des plus jeunes. Ils s’adonnent à cœur joie à la consommation de ces boissons qui ne sont pas sans conséquence sur...