En partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam), l’Initiative de l’information et de communication et de plaidoyer sur la protection sociale (ICP-Mali) a organisé hier jeudi 4 août 2022 une journée d’échanges sur « l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux à l’AMO : enjeux pour une meilleure satisfaction des assurés ». 20 journalistes (presse écrite, radio, presse en ligne et télé) ont été outillés durant cette journée d’échanges. C’était sous l’égide de Ibrahim Guindo, conseiller technique représentant du Directeur de la Canam.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’ICP-Mali, Ousmane Dao, a salué le partenariat entre son association et la Canam. La journée d’échanges d’hier, selon le président de l’ICP-Mali, est le résultat d’un partenariat dynamique entre son association et la Canam ‘’en vue d’agir dans le sens d’une saine information de la population par le biais des médias en faveur de la construction d’un système de protection sociale soucieux de l’ensemble des Maliennes et Maliens’’. 20 journalistes ont participé à cette formation qui, selon le président de l’ICP, leur permettra d’être bien outillés sur « l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux à l’AMO : enjeux pour une meilleure satisfaction des assurés ».

Pour sa part, le représentant du Directeur général de la Canam, Ibrahim Guindo, s’est réjoui de la tenue de cet atelier qui permettra, selon lui, d’outiller les journalistes sur tout le processus qui a abouti à la nouvelle liste des médicaments utilisée aujourd’hui dans le cadre de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

A en croire le conseiller technique à la Canam, représentant du DG, la  liste des médicaments et dispositifs médicaux, des produits ou prestations autorisées, ainsi que leur tarif de référence et le ticket modérateur applicable est mise à jour régulièrement. A ses dires, dans le souci de rendre plus inclusive la liste des médicaments, la Canam a organisé un atelier de validation de la liste des médicaments avec la participation de tous les acteurs impliqués, à savoir les sociétés savantes, les ordres professionnels et les syndicats de la santé, les autorités de régulation pharmaceutique et les organismes gestionnaires délégués. «Les travaux de groupes ont porté sur 3966 items de la nomenclature des médicaments et dispositifs médicaux à usage humain autorisés au Mali à jour par les quatre groupes. Les exclusions ont porté sur 441 items, soit 11,12% selon les critères d’exclusions des médicaments de la prise en charge par le Régime d’assurance maladie obligatoire définis par la Commission. Cependant, 2844 nouveaux items ont été intégrés à la liste, soit 71,7% des items », précise-t-il. A l’en croire, au total 3858 items de médicaments et de dispositifs médicaux ont été retenus. Ils sont, entre autres : 571   items pour les médicaments de spécialités ; 2540 Items pour les médicaments de générique de marque ; 461 Items pour les médicaments de générique dénomination commune internationale ; 286 consommables et dispositifs médicaux.

« Cette liste a été approuvée par arrêté N°2021-4622/MSDS-SG du 08 novembre 2021 du ministre de la Santé et du Développement social », précise Ibrahim Guindo qui a indiqué que le processus d’élaboration et de validation de la nouvelle liste des médicaments et dispositifs médicaux a fait l’objet de large concertation.

Selon lui, une copie de la liste des médicaments ainsi que la version électronique ont été distribuées aux structures sanitaires conventionnées sur toute l’étendue du territoire national. « Depuis le mois de décembre 2021, la Canam a effectué une campagne de communication de grande envergure, afin d’informer les assurés et les prestataires de soins de la mise en vigueur de la nouvelle liste des médicaments à compter du 1er mars 2022 », a-t-il insisté.

Durant des heures, deux experts de la Canam ont expliqué le processus de la révision de la liste des médicaments.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

MaliwebSanté
En partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam), l’Initiative de l’information et de communication et de plaidoyer sur la protection sociale (ICP-Mali) a organisé hier jeudi 4 août 2022 une journée d’échanges sur « l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux à l’AMO : enjeux pour une meilleure...