Le ministère de la Santé et du Développement social a organisé, ce jeudi 25 novembre 2021, une conférence de presse sur la vaccination contre Covid-19 ; et l’évolution de la pandémie au Mali.

 

Cette conférence de presse était présidée par le conseiller spécial du ministre de la Santé et du Développement social, Souleymane TRAORE. Il avait à ses côtés le directeur national de la Santé et de l’Hygiène Publique, Cheick Tidiane TRAORE, du directeur de l’INSP, Samba Ousmane SOW, du représentant résident de l’OMS au Mali et un membre du Comité scientifique.
Le Pr. Samba O. SOW, en prenant la parole, a fait l’état des lieux de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Selon lui, l’augmentation actuelle était prévisible vu la 5è vague qui sévit en Europe et d’autres facteurs liés à l’environnement.
Pour lutter efficacement contre la pandémie de Covid-19, plusieurs solutions sont disponibles, a indiqué le Pr. SOW. L’une des armes efficaces pour lui reste le respect des mesures barrières qu’il faut ajouter la vaccination.
A l’en croire, la vaccination est un moyen efficace de bouter hors de nos frontières la maladie à coronavirus et permet, selon M. SOW, d’atténuer les effets des nouveaux variants de Covid qui font ravage dans le monde. Il a profité de l’occasion pour lancer un appel à la population à se faire vacciner sachant que les vaccins restent disponibles dans tous les centres de santé au Mali.
Pr. Sow a également évoqué la décentralisation des tests dans les centres de santé en vue de rendre effective le dépistage systématique actif dans notre pays, un autre moyen efficace de lutter contre la pandémie de Covid-19.
Le représentant résidant de l’OMS au Mali, Jean Pierre BAPTISTE, a fait le bilan de la vaccination au Mali, où plus de 360 000 personnes ont été complètement vaccinées.

Il a également invité au respect des mesures barrières et à la vaccination. Le Dr. Baptiste a annoncé également l’arrivée d’autres vaccins dans notre pays.
Quant au DGSP, Cheick Tidiane Amadou TRAORE, il a remercié la presse pour ses efforts en matière de la lutte contre la Covid-19.
Un apport qui, selon lui, a permis d’atteindre les résultats actuels. Il a fait le point de l’évolution de la pandémie qui menace d’autres districts sanitaires. Si l’on était à 16, actuellement on est à 27 districts touchés par la pandémie de Covid-19.
Pour venir à bout de la pandémie, il a invité aussi à la vaccination dont le taux au Mali avoisine seulement 2%. Pour Cheick Tidiane Amadou TRAORE, il faudra aller à 10% pour une meilleure couverture du pays contre la Covid-19.

PAR Modibo Koné

Source : Info-Matin

MaliwebSanté
Le ministère de la Santé et du Développement social a organisé, ce jeudi 25 novembre 2021, une conférence de presse sur la vaccination contre Covid-19 ; et l’évolution de la pandémie au Mali.   Cette conférence de presse était présidée par le conseiller spécial du ministre de la Santé et du...