169 communautés ont abandonné officiellement les mutilations génitales féminines (MGF) et les mariages des enfants dans la région de Koulikoro au cours de l’année 2021.

Cette précision est faite dans le rapport annuel de la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille. Le document indique que, parmi ces communautés, 84 ont fait des déclarations publiques. 83 autres se sont inscrits à travers des signatures de conventions publiques par les décideurs.

 

Source: Studio Tamani

MaliwebSantéSexualitéSexualité malienne
169 communautés ont abandonné officiellement les mutilations génitales féminines (MGF) et les mariages des enfants dans la région de Koulikoro au cours de l’année 2021. Cette précision est faite dans le rapport annuel de la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille. Le...