– Six cas actifs recensés

Trois personnes sont décédées des suites du choléra et 6 cas actifs ont été enregistrés à Labezanga dans le cercle d’Ansongo au nord du Mali, a déclaré, mardi, Dr Abdoul Aziz Maiga, médecin chef du Centre de santé de référence d’Ansongo.

Le ministère de la Santé et du développement social a officiellement déclaré, samedi, la présence du choléra dans le pays en indiquant que deux cas positifs ont été détectés à Ansongo dans la région de Gao, dans le nord du Mali.

« Depuis, les premiers cas enregistrés au Niger et Burkina voisins, nous avons alerté les autorités du pays et les populations à prendre des mesures préventives contre la maladie. Malheureusement, il y a 4 jours des cas suspects de choléra sont déclarés dans un de nos airs de santé à Labezanga frontière avec le Niger », regrette, Dr Abdoul Aziz Maiga.

« La maladie a été introduite par un homme en provenance de Ayorou, une ville nigérienne qui a séjourné à Labezanga. 48 heures après, une jeune fille de 17 ans a succombé des suites de diarrhées et de vomissements. Deux jours après, un jeune garçon et une personne âgée décèdent en isolement au Centre de santé communautaire de Labezanga », poursuit le médecin, ajoutant que les 6 cas actifs ont été isolés et pris en charge.

Dr, Abdoul Aziz Maiga, a, en outre, lancé un appel aux autorités et aux partenaires à doter le Centre de prise en charge de Labezanga des moyens adéquats pour éviter la propagation de la maladie dans le district sanitaire d’Ansongo craignant pour les déplacés internes à Labezanga.

Rappelant que “le choléra est une maladie très contagieuse qui se propage vite si les mesures de prévention ne sont pas respectées”, il a appelé les populations au “respect strict” des règles d’hygiène “au cours des cérémonies de mariage, de baptême, des rassemblements dus aux décès et au cours des voyages”.

Samedi, le ministère de la Santé avait affirmé que des investigations épidémiologiques sont en cours conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), invitant également la population à se faire consulter dans les établissements de santé en cas de diarrhée et ou de vomissement. Le 3 septembre courant, le Niger frontalier avec le cercle d’Ansongo a enregistré 104 morts liés à l’épidémie de choléra déclarée dans le pays le 9 août dernier selon les autorités sanitaires nigériennes.En 2011, le Mali avait connu une autre épidémie de choléra qui avait fait 65 décès dans le nord du pays, selon les données officielles.

Mali

Source : AA/Bamako/Amarana Maiga

MaliwebSanté
– Six cas actifs recensés Trois personnes sont décédées des suites du choléra et 6 cas actifs ont été enregistrés à Labezanga dans le cercle d’Ansongo au nord du Mali, a déclaré, mardi, Dr Abdoul Aziz Maiga, médecin chef du Centre de santé de référence d’Ansongo. Le ministère de la Santé...