Plus de 1700 personnes sont mortes du paludisme en 2020 au Mali, témoigne un responsable de l’unité de recherche clinique de Bougouni et Ouélésebougou. L’Organisation Mondiale de la Santé a recommandé le 06 octobre 2021 le déploiement massif en Afrique subsaharienne du premier vaccin contre le Paludisme chez les enfants. « Ce vaccin dénommé RTSS, fabriqué par le laboratoire GSK, est le résultat de plusieurs chercheurs dont ceux de notre pays », indiquent les responsables du centre de lutte contre le paludisme au Mali. C’est « un événement extrêmement important », déclare Pr Alassane Dicko, de l’unité de recherche clinique de Bougouni et Ouélésebougou. Mais il souligne qu’il faut des rappels avec ce vaccin.

Il est au micro de Mamadou Samassékou

Source: studiotamani

MaliwebSanté
    Plus de 1700 personnes sont mortes du paludisme en 2020 au Mali, témoigne un responsable de l’unité de recherche clinique de Bougouni et Ouélésebougou. L’Organisation Mondiale de la Santé a recommandé le 06 octobre 2021 le déploiement massif en Afrique subsaharienne du premier vaccin contre le Paludisme chez les enfants. « Ce vaccin dénommé RTSS, fabriqué par le laboratoire...